sept 25

Voilà déjà deux jours que les Lyonnais « galèrent » à cause de la « traditionnelle » grève automnale des transports en commun lyonnais ! Un millésime 2009 qui pourrait être mémorable. C’est dans ce contexte pénible que le Grand Lyon vient de se fendre ce soir d’un communiqué de presse stupéfiant.

 

Ce n’est pas sans étonnement que j’ai découvert ce soir ce communiqué de presse du Grand Lyon, lequel, associé à JCDecaux, se félicite du record de fréquentation de Vélo’V atteint lors de la journée de mobilisation des TCL. Coincé 1H dans ma voiture ce soir en allant chercher mes enfants, je me suis dit que le Grand Lyon ne manque pas d’air dans cette affaire.

 

On comprend que JCDecaux puisse se féliciter de son système « Vélo’V » qui a effectivement rendu -encore plus- de bons services lors de ces journées de grève. Ce matin même, j’étais très content de pouvoir « saisir au bond » un Vélo’V, à mi-chemin de mon travail.

 

Mais lire que le Grand Lyon se félicite du haut niveau de fréquentation de Vélo’V, parce qu’il n’y a pas de transports en commun, c’est vraiment trop. Nous pourrions suggérer aux responsables du Grand Lyon de bloquer les principales artères de circulation : peut être que le record serait encore plus fort !

 

Soyons sérieux. Cette grève pèse sur la vie des Lyonnais, nuit à l’activité économique et à l’environnement, dans une période déjà difficile. Certes le conflit implique le délégataire des TC, certes c’est le SYTRAL l’autorité responsable. Mais c’est quand même un problème de l’agglomération. Pourtant, on a l’impression que le Maire de Lyon et Président du Grand Lyon regarde « ailleurs ». Ce n’est pas de l’autosatisfaction que l’on attend, mais plutôt de l’implication pour faire avancer les choses.

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , ,

sept 21

Vous en avez un peu marre, en cette rentrée, du jeu du « je t’aime moi non plus » entre verts, roses, rouges et oranges ? Vous avez aussi un désir d’avenir, mais le projet « La France comme on l’aime » du néo-populisme ségolénien vous semble un peu court.  Venez débattre et échanger sur un sujet d’importance, le projet de Grand emprunt national.

 

Dans le cadre de la permanence ouverte de Dominique PERBEN, j’aurai le plaisir, avec mon collègue militant et ami, Gilles VITALIS, de lancer et animer un débat de la 4e circonscription UMP sur le Grand emprunt national : pourquoi un grand emprunt, un grand emprunt comment, un grand emprunt pour financer quels investissements d’avenir ?

 

Nous aborderons aussi le sujet de la Contribution Climat Energie.

 

Venez nombreux :

Le jeudi 24 septembre à 19 H

Permanence de Dominique PERBEN

Député du Rhône

116 rue Cuvier

Lyon 6e

 

Sur le sujet, le site des députés UMP

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , ,

sept 19

Intervention lors du Conseil d’arrondissement du 8 septembre 2009 à propos du lancement d’un week-end de promotion des piscines.

 

Pierre Bérat : « Il faut évidemment voter ce dossier, mais je voudrais vous faire remarquer qu’en termes de promotion des piscines, il faut aller au-delà d’un seul week-end à tarif préférentiel et que le problème de Lyon est un problème d’offre de piscines répondant aux attentes des habitants.

 

Je lis « il manque à Lyon  3.000 m² de plans d’eau » c’est écrit dans un ouvrage de référence qui s’appelle le projet pour Lyon d’un certain Gérard COLLOMB. 

 

Le principal problème à Lyon c’est le manque de piscines et il faudrait que les promesses qui ont été faites soient tenues, notamment pour le Parc Sergent Blandan. Je veux rappeler aussi nos propositions sur le tènement RVI, pour le 3ème Est, secteur dans lequel il y a une forte demande.

 

Dans l’attente de ces grands équipements pour faire face au sous-équipement, l’autre problème, c’est l’ouverture des piscines couvertes l’été, car si Monsieur ACHACHE nous parle d’une fréquentation des piscines lyonnaises en forte hausse, il est dommage que la piscine Garibaldi soit fermée de mai à septembre, car les gens souhaitent aller à Garibaldi parce qu’il y a trop de monde ailleurs.

 

La politique « piscines » à Lyon est loin d’être exemplaire. »

 

Les débats du Conseil d’arrondissement constituent bien logiquement le cadre privilégié de notre démocratie locale. Aussi, vous trouverez sur ce blog mes interventions dans le cadre de ce conseil (il s’agit de la retranscription de l’intervention orale).

 

Je ne fais pas figurer les réponses pour éviter les problèmes de citation (le procès-verbal n’est validé qu’avec un certain délai). Mais vous pouvez consulter l’intégralité des débats, une fois le procès-verbal validé, sur le site de la ville de Lyon.

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , ,

sept 18

Je vous conseille de lire l’article du Progrès du jour sur le dossier « Constant », qui prolonge mon intervention lors du dernier Conseil d’arrondissement (voir mon post du 12 septembre). On y apprend que Thierry Philip tient à préciser que le projet d’EHPAD sur le terrain Merck est bien distinct du projet sur le tènement « Constant », sans visiblement prendre la mesure du problème politique que cela pose.

 

On apprend aussi, dans cet intéressant article, que ce que le Maire du 3e dit impossible à réaliser avec la SACVL, société contrôlée par la Ville de Lyon, la municipalité va le faire avec la SAHLMAS, autre société contrôlée par la Ville !

 

A lire donc !

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , ,

sept 12

Désolé pour ceux qui trouvent que je parle trop du dossier de la RPA Constant. Il le mérite largement, et il y a du nouveau depuis la rentrée. Du nouveau qui tend à confirmer qu’il y avait une autre possibilité permettant de préserver la résidence.

 

Le démantèlement de la résidence pour personnes âgées Constant à Montchat, pour construire à la place un EHPAD, s’est poursuivi cet été, avec les conséquences que l’on imagine pour les résidents. Cela ne manque pas d’attrister tous ceux qui sont attachés à cet équipement de solidarité.

 

Selon le Maire du 3e il n’y avait pas d’autres terrains, pour créer un EHPAD « municipal », que celui de la rue Constant, d’où la fermeture de la résidence. Or il nous apprend en cette rentrée qu’un EHPAD privé pourrait aussi voir le jour dans le quartier, rue Jules Verne, dans les anciens locaux d’une entreprise pharmaceutique ; des locaux commercialisés par la SACVL ! Thierry Philip l’a indiqué mardi dernier suite à une question que j’ai posée en Conseil d’arrondissement.

 

Pour créer son EHPAD « social », la Ville de Lyon n’aurait-elle pas pu trouver un montage adapté avec la SACVL, société qu’elle contrôle, pour une implantation rue Jules Verne ? Il est vrai que suite à une gestion hasardeuse de ses emprunts, la SACVL se retrouve avec une dette de 30 millions. Cela laisse peu de marge pour les projets « sociaux ».

 

On aurait ainsi pu créer l’EHPAD « social » tout en conservant la résidence.

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , ,