août 22

Parmi mes lectures de plage et d’alpage de cet été, j’avais emmené les résultats de l’Eurobaromètre “L’opinion publique dans l’Union européenne” (rassurez-vous, j’avais aussi des lectures plus divertissantes !). Ce baromètre mesure régulièrement l’opinion des citoyens de l’UE, dans chacun de ses pays. A quelques mois des élections européennes, cette photographie de l’opinion européenne ne manque pas d’intérêt. Par ailleurs, alors même que nous assistions au “cinéma” gouvernemental de cet été, la comparaison des résultats par pays permettait de bien fixer les choses sur l’état de la France

Premier résultat qui m’a un peu surpris, 62 % des Européens se sentent citoyens de l’Union européenne. Il s’agit d’un résultat plutôt élevé, avec une majorité dans tous les pays sauf quatre : le Royaume-Uni bien sûr, la Bulgarie, Chypre et la Grèce. La France se situe dans la moyenne à 61 %. Ce qui est plutôt encourageant pour l’avenir de l’UE, c’est que des scores élevés sont enregistrés dans des pays contributeurs nets : 73 % en Allemagne, 71 % au Danemark, 69 % en Suède.

Pour les Européens, les premiers résultats de la construction européenne sont la libre circulation dans l’UE et le maintien de la paix en Europe. Par contre, pour les enjeux économiques et sociaux du moment, les résultats sont, sans surprise, nettement plus mitigés. Il en va de même logiquement pour le futur de l’UE : 49 % des Européens sont optimistes pour 46 % de pessimistes. La situation varie toutefois selon les pays : 72 % des Danois et 55 % des Allemands sont optimistes ; par contre en Italie, en Espagne, mais aussi en France, les pessimistes sont majoritaires… Cela donne une idée de l’ampleur du défi pour proposer une vision de l’Europe répondant aux attentes des Français.

Mais le pessimisme s’explique aussi par les politiques nationales, avec de terribles écarts de perception selon les pays. Quand on interroge les Européens sur la situation économique dans leur pays, 80 % des Suédois, 77 % des Allemands et 63 % des Autrichiens la considèrent bonne. La France fait par contre partie des 10 pays dans lesquels moins de 10 % des habitants la trouve bonne !!! La France se trouve ainsi au même niveau qu’en Roumanie, en Irlande, en Italie, au Portugal, en Espagne ou encore en Grèce… Quel drame ! Arrivés à une telle situation, il est effectivement urgent Monsieur le Président que la reprise frappe à la porte !

Autre résultat frappant : quand on demande aux Européens de citer les deux préoccupations les plus importantes au niveau national, 19 % des Français citent l’insécurité (12 % en moyenne en Europe). Cela nous place au 2e rang européen en matière d’insécurité, derrière la Slovénie et ex aequo avec la Roumanie ! Dans ce contexte, c’est peu de dire que les querelles estivales médiatisées entre Madame Taubira et Monsieur Valls nous énervent un peu…

 

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , , , ,