mar 22

De façon assez naturelle, je suis très partagé depuis hier. Je suis bien sûr très heureux et honoré par le mandat de conseiller régional qui vient de m’être confié. Mais je suis bien sûr aussi déçu par les résultats de la Majorité présidentielle à ces élections.

Oui c’est une déception, et il ne sert à rien de chercher à faire du scrutin régional une victoire. Oui il y a des messages à entendre des Français et de notre électorat, qu’ils se soient exprimés par l’abstention ou un vote alternatif. Mais pour autant, je ne crois pas que l’on puisse parler de déroute. Rappelons que ces régionales constituent un scrutin intermédiaire, traditionnellement défavorable, et que les dernières viennent d’intervenir alors que la crise fait encore sentir ses effets. Difficile dans ces conditions de tenir un discours électoral de vérité, quand nos adversaires promettent comme toujours de « raser gratis ». Rappelons aussi qu’une fois de plus, la Gauche a bénéficié des triangulaires avec le FN. Notons aussi que le PS a échoué dans sa volonté de réaliser le grand chelem. La Majorité gouvernementale a gagné deux régions et le PS doit continuer à gérer le cas de la majorité « sociale populiste » en Languedoc-Roussillon.

Quant aux résultats en Rhône-Alpes, là encore soyons clairs. Oui c’est une victoire nette de la liste « d’union » rose-rouge-verte, mais pour autant cela ne correspond pas à une grande vague d’adhésion : la liste Queyranne de 2010 rassemble ainsi 8 % de voix en moins qu’en 2004.

Dans le 3e, avec 35,5 %, notre liste réalise 1,5 point de plus que le score régional. Pour le 2e tour de la présidentielle de 2007, le score de Nicolas Sarkozy dans l’arrondissement était par contre inférieur de 1,6 point à la moyenne régionale. Nous marquons donc une bonne résistance, surtout dans un contexte où figurait sur la liste concurrente Thierry Philip, le Maire PS de l’arrondissement, Vice-Président sortant du Conseil régional, bénéficiant d’une médiatisation XXL…. Que tous ceux qui ont contribué à notre mobilisation pendant cette campagne, dans la bonne humeur, soient ici remerciés !

Je suis depuis dimanche soir au service de Rhône-Alpes en tant que conseiller régional. Comme je l’écrivais plus haut c’est un honneur et une grande satisfaction. Je sais que la tâche ne sera pas facile, qu’il nous faudra mener une opposition constructive, mais non moins vigilante, puisque les incohérences entre les différentes composantes de la nouvelle majorité sont autant de menaces pour la région. Donc au travail ! Je vous expliquerai prochainement comment je compte mener ce mandat au plan local. Un conseiller régional doit exercer son mandat en pensant à la région dans son ensemble. Mais cela n’empêche pas d’être porteur des « besoins » de son territoire d’origine. Rhône-Alpes n’est pas un concept, c’est un ensemble de territoires qui se construisent un avenir commun. C’est en tous cas ma conception.

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , , , ,


13 commentaires pour “Au service”

  1. 1. Griffon Lyonnais Dit:

    J’attends avec impatience de savoir si le groupe UMP du conseil regional sera plus audible que celui de la Mairie de Lyon ou de la majorité départementale …

  2. 2. Pierre BERAT Dit:

    Bonjour Griffon, veux-tu que j’intervienne pour t’obtenir un abonnement à la lettre de notre groupe municipal ? Bonne journée

  3. 3. Griffon Lyonnais Dit:

    Tu peux m’abonner à vos newsletters mais l’important c’est surtout d’attirer l’attention des médias sur du dur plutôt que sur de la vaine polémique. Cela n’est pas ta manière de fonctionner car tu argumentes tes prises de position mais d’autres n’ont pas la même rigueur et cherchent simplement le coup de pub sans lendemain. Or, cela ne peut pas constituer une ligne de conduite pour construire une alternative à un Gérard Collomb qui se rêve désormais un destin national (cf. limogeage de son dir cab) … 😉

  4. 4. Sego Dit:

    Félicitations Pierre, une élection bien méritée,le 3ème sera bien représenté au sein du Conseil régional. Bon courage pour cette nouvelle mission, il y a du boulot!!!!

  5. 5. Elisabeth Blanc-Bernard Dit:

    Bravo Pierre !
    On compte sur toi ! Tu nous diras de quoi tu t’occupe en particulier. Il faudra beaucoup CO-MMU-NI-QUER pour que la région ait enfin une visibilité…
    Zaza

  6. 6. Bibi Fricotin Dit:

    FELICITATIONS !
    Joli article ce matin dans le Progrés.

  7. 7. Xavier Dit:

    Bravo Pierre pour la dynamique insufflée durant cette campagne et suis persuadé que tu défendras ardemment tes convictions bien chevillées durant 4 ans avec aussi le sens de l’intérêt des rhônalpins.
    Dommage de ne pas avoir pu être plus audible sur la vraie offre alternative possible à cette alliance ‘contre nature’ et ‘tambouille’ tant les positions idéologiques sont diverses : jeux olympiques, infrastructure et transport, nanotechnologies, nucléaire mais aussi plus inquiétant aide aux entreprises exportatrices…

    En attendant tes prochaines chroniques de Charbonnières avant la Confluence !
    Amitiés
    Xavier B.

  8. 8. Burnier Dit:

    Félicitations sincères et bravo pour votre ténacité.
    Je sais que vous saurez vous faire entendre et que vous arriverez à infléchir les orientations que la majorité du conseil régional prendra. Cette majorité composite n’aura pas une ligne claire car les différentes composantes de celle-ci négocieront leur vote contre des engagements parfois contraires au groupe principal; j’ai toujours en tête l’expérience du gouvernement Jospin où Madame Voynet a tout fait pour que l’on ne fasse pas le grand canal Rhin-Rhône contre l’adhésion de son groupe à la politique du PS et pour en rajouter on parle maintenant de politique des transports à la Région et l’on oublie que l’on a raté le coche pour un des moyens de transport les moins poluants. Il y a des failles où vous pourrez exercer votre influence je n’en doute pas.
    BRAVO ENCORE

  9. 9. Pierre BERAT Dit:

    Merci très sincèrement pour ces messages amicaux ! Donc RDV dès ce week end pour les premières impressions/réactions suite à la session d’installation du Conseil régional vendredi.

  10. 10. GOMES Serge Dit:

    Salut Pierre
    Comme beaucoup de tes amis (les vrais) je me devais de t’adresser mes félicitations publiques! Voilà c’est fait maintenant au boulot car Rhône Alpes et Lyon en particulier en ont grandement besoin. Garde le(s) cap(s) celui de la droiture et du respect des tes idées.
    Amitiés et bon vent à Charbonnières

  11. 11. ben Dit:

    Félicitations pour cette réussite personnelle.
    A coup sûr, te connaissant, beaucoup de reflexion, de ténacité, de travail et de temps passé pour arriver à ce poste.
    Maintenant un autre travail t’attend, celui de jouer ton rôle ce conseiller régional de l’opposition de manière constructive, avec tes amis co-élus.
    Bon courage et surtout tenez bon…
    Encore 4h de cours non assurés aujourd’hui pour notre fille Clémence (5°), je suis dégouté de ce qu’il se passe dans notre beau pays. Quelle irresponsabilité de la part des socialistes d’avoir clairement encouragé ce mouvement de grêve.
    J’arrive pas à y croire !
    Moi, si je fais grêve, je m’assois au bord de ma vigne…je n’emmerderais personne, et en plus je me ferais traiter de fainéant par les autres !!
    Allez, je te souhaite bon vent pour ce nouveau mandat et prendrai semaine prochaine des nouvelles de cette journée de vendredi. y parait que vous allez avoir des superbes locaux….

  12. 12. padec Dit:

    je te souhaite bon courage pour ce mandat;
    De votre action à tous dépendra la suite , si la communication de votre efficacité , de vos interventions ,et votre travail local est relayée
    encore toutes mes félicitations

  13. 13. guyot Dit:

    bravo, ne revenons pas sur ce qui aurait pu ou du ètre fait!!! Maintenant il va falloir occuper cette place qui doit vous ouvrir la voie vers d’autres horizons dans le futur…. Pensez que les temps ont changé que votre ascension vous met de plus en plus sous le feu des projecteurs, que les critiques se déchaineront comme les louanges , que les moyens de surveillance par la presse, les internautes peuvent faire beaucoup de mal.
    Assez, trinquons à votre réussite
    J’ai quelques idées que je vous transmettrais un de ces jours.