juin 02

La personne qui serait partie sur Mars au début du quinquennat Hollande et viendrait de revenir dans notre 3e arrondissement trouverait une situation politique semblant bien changée.

La France a élu un nouveau Président. On ne sait pas trop ce qu’il a fait ces 5 dernières années… mais il est jeune, il parle bien et il est fort en symboles.

Par ailleurs, notre revenant de Mars apprendrait qu’un grand renouvellement est proposé à l’Assemblée nationale. Il entendrait ainsi sur tous les médias, du matin au soir, que des candidats “En marche” tout neuf vont tout changer au Parlement.

En regardant les tracts distribués sur les marchés il apprendrait que la candidate “En marche” pour le 3e Est est Mme Brugnera. Peu connue, il penserait qu’effectivement, il y a de la nouveauté dans cette candidature. Et il serait conforté dans cette idée en lisant que le Président d’un conseil de quartier soutient cette candidate… Si même la société civile soutient cette candidate, c’est vraiment que le renouveau est à l’œuvre…

Maintenant, si on veut bien lever le rideau, que constate-t-on ?

On essaye d’abord de se rappeler que le nouveau Président a en fait été le conseiller économique, puis le Ministre de l’économie de François Hollande, donc porteur d’une part importante de l’héritage du quinquennat passé.

Pour ce qui est de la candidate “En marche” sur le 3e Est, elle est en fait Présidente du groupe PS à la Métropole, même si elle se garde bien de le mentionner sur ses documents de campagne. Elle a déjà été candidate PS aux législatives de 2012 pour “Donner une majorité au changement avec Hollande” comme elle l’écrivait à l’époque ! Personne ne l’a jamais entendu exprimer de divergences avec la politique de François Hollande entre 2012 et 2017.

Quant à notre Président de Conseil de quartier qui n’hésite pas à afficher cette qualité pour soutenir la candidate “En marche”, on apprend qu’il était candidat sur la liste PS du 3e arrondissement pour les Municipales 2014 !

Vu comme cela, tout cela n’a plus la même allure ! On se demande bien à qui on parle de donner une chance !

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , , ,


1 commentaire pour “Et si on regardait derrière le rideau ?”

  1. 1. edmee Dit:

    oups !!! moi je n’ai pas fait parti de ceux qui ont écouté leur parti politique j’a voté oui ! mais nul car je n’ai confiance ni en celui-la et encore moins dans l’autre !! et je ferai pareille si par malheur mon (ma) candidate n’était pas au 2 eme tour ! car je suis contente d’elle
    Notre président de quartier, en v’la un bon bilan même au niveau municipal … en principe chargé “des vieux” mais comme il a des listes de bon ou mauvais socialiste …. inutile de lui demandé quoi que ce soit et oui … faites e un essai on a vu ce que cela a donné quand la place St Anne a été envahi …” je ne voie rien je n’entends et je ne dit rien” . la soupe PS devenu EM doit être bonne c’est cela la politique …. le Général doit (hélas avec ce qui s’est produit et, au faite, où en est l’enquête encore un malade mental ? . à quand la profanation du tombeau de Napoléon !!!) se retourner dans sa tombe !
    ce GVT … 15 jours d’existence 3 ministres…
    – une plainte en diffamation ( de la justice et oui même dans un très mauvais film on n’aurait pas osé !) mais qu sera jugé en janvier 2019 la justice prend son temps avec certains
    -sa copine députée européenne à croire qu’il existe une vrai mafia d’emplois plus où moins fictifs dans cette assemblée et pour une fois l’Europe après des décennies de carence nettoie ses écuries d’Augias et demande enfin des comptes ….
    – et enfin un ferrand alors lui la complète il n’a vraiment pas fait dans la dentelle . sa copine, son ex,le copain de son ex et son fils ! et cerise sur la gâteau il était président de la mutuelle bretonne …. dans ma vie professionnelle (banque) j’en ai vu des magouilles mais la, il a fait fort ! mais ferrand malgré tout est encore ne place car soutenu par macron alors que 70 % des français veulent qu’il parte mais voila notre “jeune ” président qui n’a pas hésité à “faire”ses courses toute azimuts doit bien en matin payer ses dettes de reconnaissance et pour cela il a été à bonne école avec son mentor
    Il est sur qu’après avoir “liquidé” par médias et justice de gauche F.Fillon il avait une voix royale !!! mais je ne lui donnerai pas un blanc sain car il ne suffit pas d’une poignée de main virile pour nous sortir de cette “mouise” abyssal dans laquelle le pays est tombé et dont il est en partie responsable bien qu’il s’en défende
    Attention il faut relire l’aventure de Rastignac car plus dure sera la chute et la notre aussi
    je vous souhaite un bon WE