juil 10

Lors du Conseil d’arrondissement du 27 juin 2017, j’ai posé la question écrite suivante à propos de la localisation des bureaux de vote.

“Les scrutins présidentiel et législatifs récents ont été l’occasion, une fois de plus, de rencontrer des électeurs se plaignant de la localisation de leur bureau vote, du fait notamment de l’éloignement du domicile ou de la complexité d’accès.

Si l’on peut admettre qu’un découpage ne donnera jamais satisfaction à tout le monde, il faut néanmoins constater que le dernier en date, qui a visé à équilibrer le nombre de votants par bureau, a été mené de façon sans doute trop systématique, sans tenir compte des réalités de nos quartiers.

Il en découle des situations illogiques. 

Quelques exemples :
– Les habitants du nord de la rue Bonnaud qui votent en bas de Montchat alors qu’ils sont en face d’un lieu de vote à Condorcet,
– Les habitants de la rue Feuillat ou de la rue Jules Verne qui votent dans le centre de Montchat alors qu’il y a un bureau de vote à l’école Jules Verne.
– Les habitants des secteurs Rebatel/Bonhomme qui votaient à l’école Rebatel et que l’on a envoyé à Nové Josserand, un centre de vote peu accessible.

Il y a aussi des secteurs qui se trouvent depuis longtemps éloignés des lieux de vote : place de Milan/Derruelle, cours Lafayette.

Il s’agit d’une question importante car cet éloignement, ou ces situations illogiques, peuvent favoriser l’abstention, ce que personne ne souhaite a priori.

Dans ces conditions, comme il n’y a pas de scrutin prévu avant 2019, est-il possible de retravailler la sectorisation des bureaux de vote de notre arrondissement ? Si oui, quelle est la méthode ?”

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , , , , , , , ,