J’ai accompagné Françoise Grossetête hier soir à un débat de la campagne des régionales sur la politique culturelle. J’ai pu constater que le ton continue de monter entre le PS et Europe Ecologie. Le débat a été émaillé d’échanges d’amabilités entre les deux têtes de liste (et je suis pas le seul à le dire).

Je ne sais plus comment, mais le projet de l’autoroute A45 entre Saint-Etienne et Lyon est “venu sur le tapis”, notamment avec la question des contributions que les collectivités territoriales, dont la Région, devraient être amenées à fournir pour permettre la réalisation de l’infrastructure. Et là, consternation ! Philippe Mérieu, tête de liste Europe-Ecologie, de déclarer qu’il refusera toute contribution financière à ce projet et que la somme correspondante sera utilisée pour financer des médiateurs culturels ! Côté PS, c’est un Jean-Jack Queyranne gêné aux entournures qui a répondu que rien n’était encore décidé…

Comment peut-on envisager de gouverner ensemble une Région quand il y a un désaccord aussi total sur un projet majeur pour le développement régional ? That is the question !