Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

Affaires locales du 3e arrondissement

Vous le savez, depuis quelques temps déjà, je demande à Madame la Maire du 3e la tenue d’un conseil d’arrondissement, sous une forme adaptée au contexte du confinement. Il me semble en effet particulièrement important d’assurer la continuité des institutions pendant les périodes de crise et par ailleurs, un conseil d’arrondissement est un lieu de débat et d’échanges sur les affaires locales, et la crise sanitaire amène à se poser des questions. Voici en tous cas les questions que j’ai posées à Catherine Panassier.

1) Il me semble très important de s’assurer que les personnes âgées isolées/personnes fragiles se voient proposer des solutions pour se ravitailler. Certes il faut espérer que la solidarité de voisinage joue son rôle. Mais notre collectivité ne peut se contenter d’espérer cela. Vous nous avez indiqué que le CCAS effectuait des appels, comme cela se fait pendant la canicule. Peut-on avoir un bilan quantitatif des appels réalisés ? Quelles sont les catégories de personnes contactées ? Je vous pose ces questions car dans les appels que j’ai pu réaliser en fonction de mes connaissances, j’ai constaté que des personnes pourtant fragiles n’avaient eu aucun appel.

2) La situation des entreprises, et notamment des plus petites d’entre elles, est très difficile. Dans ce contexte, le respect des délais de paiement est primordial pour ne pas augmenter les problèmes de trésorerie. La Ville de Lyon a-t-elle donné des consignes pour payer le plus visite possible les factures de ses fournisseurs ?

3) Relativement au confinement, la nécessité de ne pas se regrouper dans la rue est-elle respectée ?

4) Fermeture des marchés : j’ai lu dans la presse l’évolution de l’actualité lyonnaise sur le sujet. Dans ce contexte, pour limiter les difficultés des producteurs, est-on assuré que tous les producteurs présents sur les marchés habituels du 3e ont bien été contactés pour leur proposer de participer aux dispositifs alternatifs de commercialisation de leur production ?

5) Les structures de portage de repas à domicile vont-elles bénéficier de dotations appropriées en masques de protection ?

Précédent

Bravo !

Suivant

Mesures d’urgence de la crise sanitaire Covid-19

2 Comments

  1. EDMEE

    bonjour et merci pour ce que ARA fait pour ses concitoyens on ne peut en dire autant de la mairie (du 3eme en l’occurrence, pour les autres je ne sais) mais sans doute et je suis une très mauvaise langue (c’est le confinement car autrement je suis une “charmante grand mère !) faut-il comme avant avoir sa carte !!! le CCAS c’est quoi ? zut ils ont sans doute oublié ou perdu d mon téléphone ou mon adresse courriel pas grave je vois le bout du tunnel et prête à partir dès le 12 au matin
    Bien à vous

  2. Roger

    Et les personnes âgées qui ne sont pas inscrites sur les listes de perpétuels quémandeurs , mais qui figurent bien sur les listes électorales la mairie et la communauté Urbaine ne les connaissent pas, alors on se débrouille tout seuls, mais avec une certaine amertume.

Les commentaires sont fermés

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén