Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

Arrêtez, si vous êtes fatigués de gérer !

DSC00310Lors du dernier conseil d’arrondissement, nous avons débattu du fonctionnement de l’Espace Elsa Triolet, équipement qui remplace le Foyer de Montchat, en regroupant la MJC, une salle de spectacle et une Maison de quartier. Ce dossier, d’apparence technique, pose une question de fond qui fait que j’ai des divergences avec le projet de la Mairie PS du 3e arrondissement.

Avant d’évoquer ces divergences, je tiens à affirmer les points suivants car je sais d’expérience que Thierry Philip et son équipe vont essayer de transformer nos positions pour dire que nous sommes contre telle ou telle chose ! Je dis donc très clairement :

  • que je me félicite de la rénovation du Foyer de Montchat et de l’ouverture de l’Espace Elsa Triolet, équipement agrandi, au cœur du quartier. Ce projet de nouvel équipement a été lancé à la fin des années quatre-vingt-dix. Nous avons été nombreux à y travailler, et il faut tout d’abord saluer les acteurs locaux (CIL, associations, MJC, conseil de quartier) pour leurs idées et leur implication. Donc, une grande satisfaction de voir aujourd’hui la réalisation.
  • que l’équipement doit conserver la vocation voulue dès le départ, à savoir un équipement de PROXIMITE, pour répondre aux besoins du quartier et être un outil d’animation de Montchat.
  • que c’est une bonne chose d’avoir combiné rénovation du Foyer et relocalisation de la MJC Espace Montchat, pour constituer un équipement unique. Pour ma part, je considère que cet équipement de proximité doit reposer sur deux piliers équilibrés, la MJC et la Maison de quartier, accueillant toutes les associations locales et offrant des salles pour des événements de proximité, avec une supervision de la Mairie d’arrondissement, garante du bon fonctionnement.

Ces positions étant réaffirmées revenons sur les divergences. De quoi s’agit-il ? Jusqu’à maintenant, le Foyer de Montchat comportait des salles d’activité et de réunions dont la gestion relevait de la Mairie d’arrondissement, suivant la logique de proximité. Aujourd’hui, la Ville de Lyon, avec le soutien de la Mairie d’arrondissement, veut que cette gestion soit “recentralisée”, pour être prise en charge par les services de l’Hôtel de ville. Seuls quelques bureaux de la Maison de quartier relèveraient encore de la Mairie d’arrondissement. Mais cela ne serait pas le cas des salles d’activité et de la salle polyvalente.

Ce n’est pas un bon choix car cela va conduire à moins de proximité de la gestion, ce que l’on peut traduire par + de lourdeurs et donc un moins bon service aux habitants. Gérer en proximité un équipement, c’est être beaucoup plus souple et réactif pour répondre aux demandes des utilisateurs. Si l’on veut que l’Espace Elsa Triolet favorise l’animation du quartier, il faut cette souplesse et cette réactivité. Franchement, si une Mairie d’arrondissement ne gère pas ce type d’équipement, on se demande à quoi sert une Mairie d’arrondissement.

L’adjointe à la vie associative nous dit que malgré cette recentralisation, tout ira bien car une commission tripartite MJC, Maison de quartier, Mairie d’arrondissement va superviser le planning. Le problème, c’est que cette commission n’est mentionnée nulle part dans la délibération ou le règlement intérieur. Par contre, la recentralisation est écrite noir sur blanc.

Cette recentralisation est motivée par le fait – je cite la délibération – que le projet de réhabilitation et d’extension a été mené avec pour objectifs d’offrir des espaces d’utilisation très variés dont la gestion ne peut reposer sur la seule mairie d’arrondissement“.

J’ai envie de dire au Maire actuel du 3e : si vous êtes fatigués de gérer en proximité, faites autre chose !

Précédent

Des erreurs à éviter

Suivant

Spectateurs non déterminés ?

12 Comments

  1. Math

    Cela démontre une fois de plus l’impuissance du maire d’arrondissement dans le mandat peu démocratique que s’octroie le roi. Il veut tout centraliser à la mairie centrale, cela lui donne un semblant de puissance qu’l perd petit à petit. Ses actions dans les services deviennent de plu en plus pesantes et l’on perd tout objectivité. Ses collaborateurs se sont pas capables pour lui d’être aussi en capacité de gérer. Donc pour cette gestion par le pouvoir central démontre encore une fois de plus sa dite responsabilité sur les lyonnais qu’il pense lui être tous acquis!!!!!!!! Il doit justifier tous les postes qui sans doute lui serviront à d’autres fins!!!!! Et puis cet espace réussi dans notre quartier et gardant l’esprit ouvert il pense que le maire du 3 ne saura pas la valoriser. En prenant la gestion de ce complexe, il pense à ses futures réunions pour lui !!!! Ouvrons les yeux, tout ce système est volontairement élaboré pour garder la ville sous”sa coupe”. Il commence sans doute à avoir peur de l’opposition qui est sur le terrain, lui ne peut exister que par ce type d’agir. Il fait du copier-coller, rien qu’en montrant sa dite équipe dans la presse du mardi. Merci Pierre de nous informer de cette délibération et inviter les gens à la consulter sur le site INTERNET ou de la voir en mairie.

  2. edmee jacquet

    sans doute pour encore “embaucher” du personnel à sa dévotion ????

  3. Nicolas

    Pierre,

    Merci d’attirer notre attention concernant la volonte de recentraliser la gestion de l’espace Elsa-Triolet au niveau de la Mairie Centrale. Un maire d’arrondissement attaché a defendre l’humain au coeur de la ville devrait au contraire être attentif a conserver la gestion d’equipements clefs a l’echelle du 3 eme arrondissement en defendant avec force et determination la proximite.
    Car cet eloignement du lieu de decisions lui sert bien souvent d’excuse pour se declarer impuissant a defendre tel ou tel dossier concernant la vie quotidienne des habitants car cela releve de la competence du Grand Lyon ou de la Mairie de Lyon. C’est un peu facile de faire porter la faute aux autres. Il est temps que nos elus de proximite jouent pleinement leur role et puissent montrer comme tu le fais que la proximite n’est pas seulement un mot creux et qu’il s’agit d’un enjeu politique de taille dans la maniere d’aborder la gestion d’une mairie d’arrondissement.

  4. DOMINIQUE

    Ce n’est pas de la fatigue mais une atteinte à la Démocratie et à nos libertés. La Mairie centrale ne tient pas compte de la volonté des concitoyens. C’est une manière dictatoriale de faire de la politique, n’ayons pas peur des mots. Je pense qu’entouré de soutiens Pierre, il faut dénoncer haut et fort cette manière de faire de la politique pour affirmer ta légitimité d’élu : nous t’avons choisi ce qui signifie que nous souhaitons ta représentation et être entendu au moyen du mandat que tu remplis actuellement. S’il faut dénoncer ces manœuvres pour éviter que la Mairie centrale ne se préserve les pleins pouvoirs, nous le ferons. L’espace Triolet appartient aux montchatois et sa destination doit être fidèle au projet initial avec des salles mutualisées et un contrôle local. On ne nous a pas oubliés au niveau des taxes locales et foncières, nous avons tout de même notre mot à dire et ces méthodes à tolérer tout et n’importe quoi, à abandonner notre quartier de la sorte n’est ni dans l’esprit montchatois, ni dans l’esprit lyonnais mais peut-être à Bron est-ce différent ou bien à Chalon Sur Saône…En tous cas pas chez nous et s’il le faut nous nous emploierons à le rappeler quelque soit le lieu, le temps et l’heure.

  5. burnier

    Effectivement il est assez curieux que la “gestion” de la MJC soit centralisée. Qu’en est-il des autres ?
    Faudra-t-il faire une demande à Monsieur Gérard Collomb pour utiliser une salle de réunion ?

  6. Zebulon 69

    Monsieur BERAT,
    Je souscris pleinement à votre analyse.
    Si personnellement, je n’apprécie pas son architecture décalée, eu égard à son environnement, l’Espace Elsa Triolet semble répondre au besoin des Montchatois.
    C’est un outil de proximité au service de ces derniers.
    Sa gestion doit l’être également, et non pas devenir une structure noyée dans les méandres administratifs de la centralisation lyonnaise avec toutes les dérives connues et possibles.
    « Objectifs : offrir des espaces d’utilisation très variés », pourquoi pas ?
    Une fois les besoins des Montchatois couverts, il serait possible de négocier la concession des espaces restant disponibles avec les services compétents de la Mairie centrale.
    N’appliquons pas au niveau local ce Jacobinisme tant décrié au niveau national !

  7. helene

    comment rendre une gestion plus compliquée, loin de la proximité et comment y contrôler les associations et y sélectionner les usages

  8. Pierre BERAT

    Après les discours de l’inauguration tant du Maire de Lyon que de celui du 3e, je ne comprends toujours pas la logique : je ne vois toujours pas pourquoi le transfert de la gestion à la Mairie centrale est nécessaire pour soutenir la dynamique associative dans le quartier.
    Par ailleurs, je regrette que dans ces discours, Martine Roure n’ait pas été citée. Adjointe socialiste lors du précédent mandat, elle n’est pas pour rien dans la réalisation de ce projet. Tout n’a pas commencé en 2008…

  9. helene

    pierre peut être que ce sont les prémices de la gestion centralisée dans le cadre de la métropole d ‘intérêt européen ….Car personnellement je ne sais toujours pas quel rôle auront les mairies d’arrondissement et si elles existeront encore

  10. Pierre BERAT

    Oui c’est peut être cela Hélène, la Mairie centrale sera peut être la mairie d’arrondissement de la Métropole de demain !

  11. Geneviève

    Merci Mr BERAT pour cette information interressante et qui rejoint bien l’habituel “flou artistique” qui entoure la gestion de ce quartier fait par certains des élus du3ème, même si je reconnais bien volontiers à qqes conseillers modestes l’envie de faire avancer les dossiers.
    Je vous donnerai en exemple une simple demande de renseignement faite à l’accueil de l’espace Triolet la semaine dernière concernant des cours d’informatique. La réponse à été des plus évasive et peu aimable ;la secrétaire semblant “debordée” par la gestion de son ordi et les usagers qui attendaient calmement qqes informations. La personne me précédent n’a même pas réussi à avoir des infos sur la bibliothèque ! La prochaine fois je ne manquerai pas de m’adresser en mairie centrale!!!
    Merci et à bientôt

  12. Pierre BERAT

    @ Geneviève, attendez plutôt la mise en place de la Métropole. Là on aura une vraie gestion performante !

Les commentaires sont fermés

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén