Pierre Bérat

Conseiller municipal de Lyon 3e, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes

Catégorie : Non classé Page 1 of 5

Pour notre Métropole de Lyon

J’ai l’honneur et le grand plaisir de conduire avec Hélène Baronnier la liste de la Droite et du Centre pour la circonscription Lyon Est des élections métropolitaines des 15 et 22 mars prochains. Nous sommes ainsi au côté de François-Noël Buffet, notre chef de file de la Droite et du Centre pour la Métropole, investi par les Républicains.

C’est une grande satisfaction de mener cette campagne avec Hélène Baronnier, avocate spécialisée dans le droit de l’énergie et qui s’est beaucoup investie ces dernières années dans une association de promotion du cadre de vie de Montchat.

Pour la première fois, il y aura deux élections distinctes aux mêmes dates, d’une part les élections municipales et d’autre part les élections métropolitaines, la Métropole étant maintenant une collectivité territoriale à part entière.

L’enjeu de ces élections métropolitaines est particulièrement important, tant la Métropole est aujourd’hui une collectivité où se décident et se financent des politiques majeures, à la fois pour notre qualité de vie au quotidien (aide aux personnes âgées, assistantes maternelles, handicap, mobilité et voirie, propreté…) et pour le développement de notre agglomération (formation de nos jeunes dans les collèges, protection de l’environnement, emploi et développement économique, développement urbain…).

Pour cette élection, nous portons avec François-Noël Buffet le projet d’une Métropole juste, au développement équilibré, plus humaine, plus durable, plus vivable. La circonscription Lyon Est où nous conduisons la liste est l’une des 14 circonscriptions créées pour ces élections métropolitaines. Elle est constituée des quartiers Dauphiné-Sans Souci, Montchat et Villette-Paul Bert de notre 3e arrondissement de Lyon.

Pour cette élection, nous avons le soutien de Monsieur Christian Philip, ancien député UMP du Rhône et ancien Maire du 3e arrondissement. Je l’en remercie vivement.

Vous connaissez ma fidélité et mon engagement pour le 3e arrondissement de Lyon. Sachez que cette candidature s’inscrit dans cette volonté de porter et défendre les intérêts de nos quartiers dans une Métropole au développement équilibré.

A très bientôt pour échanger sur notre vision de la Métropole et nos propositions.

Vous pouvez aussi retrouver l’actualité de la campagne sur notre page Facebook “Pour une Métropole Juste_Lyon Est”.

Interview Lyon 1ère

Lyon1ère2J’ai le plaisir d’être l’invité de Paul Satis lundi 15 janvier à 8H20 sur Lyon 1ère (90,2 FM). Alors que le 3e arrondissement vient de passer le cap des 100 000 habitants, ce sera l’occasion d’évoquer le développement du plus gros arrondissement de Lyon, de son cadre de vie et des services aux habitants. L’occasion aussi d’évoquer la préparation des prochaines élections municipale et métropolitaine.

(Re)diffusion : lundi 15 janvier 2018 à 8H20, 9H20, 17H50 et 19H50.

Hommage à Simone VEIL

Martine, qui est une lectrice régulière de ce blog, et avec qui j’échange fréquemment sur des sujets politiques, m’a fait part du texte qu’elle a écrit pour rendre hommage à Simone VEIL. Il s’agit d’un très bel hommage et je lui ai demandé son accord pour le publier. Je l’en remercie.

“Simone Veil, c’était d’abord un regard.
Jeune, elle avait une expression à la fois douce et intrépide, avec au fond de ses yeux verts, une indicible lueur qu’on ne saurait nommer. Avec les années, le regard avait pris de la densité, une profondeur empreinte de gravité.  De victime, elle était devenue la guerrière magnifique au grand front, celle qui trace la route et nous ouvre la voie.
Venue d’un pays dont on ne revient pas, ou si peu, ou si mal, elle nous faisait le cadeau de son sourire, de son humanité.
Qui, parmi les Français, aurait osé lui taper sur l’épaule ou lui claquer la bise ? À tous elle imposait le respect, y compris dans le milieu des grands fauves de la politique.
Simone Veil, c’était aussi pour nous une compagne, une maman, une grand-mère : lorsqu’on l’apercevait dans les magazines entourée de sa nichée, on se disait : tiens, elle a construit et on était heureux pour elle.
Au lycée, mes ados disaient “elle est belle” “elle a de beaux yeux” , je leur expliquais que son âme et son cœur l’étaient bien davantage. Elle nous a démontré que l’Epreuve décape, permet d’atteindre l’essentiel. Simone Veil ne s’est jamais trompée sur l’essentiel et son exemple nous fait grandir et devenir meilleurs.
S’il est vrai que nous sommes tous les enfants de la praxis c’est à dire de l’action, si l’émotion est un piédestal pour l’intelligence, Simone Veil nous a permis d’accéder à la volonté d’une femme libre, en dépit de tout.
Elle reste pour moi  la gardienne résolue d’un Vrai qui n’était pas vraisemblable : non pas une mémoire morte mais une mémoire vivante, encore et toujours.

Martine”

Amplifions la dynamique !

Demain Mardi 22 novembre à 19H30

GRAND MEETING REGIONAL DE FRANCOIS FILLON

Eurexpo – Hall 1

Avenue Marius Berliet

CHASSIEU

meeting

 

Inscription

 

Hommage à Sylvie Pendarias

Notre collègue et amie Sylvie Pendarias est décédée brutalement hier matin, lors de l’inauguration de la place du Château à Montchat.

Mes premières pensées vont à Monsieur Pendarias, à ses enfants, à sa mère et à toute leur famille, alors qu’ils sont confrontés à ce drame terrible et soudain.

Sylvie était une grande dame.

D’origine auvergnate, montchatoise d’adoption depuis de nombreuses années, elle aimait beaucoup ce quartier, s’investissant dans nombre de projets locaux.

Elle était une élue d’arrondissement proche, pleinement investie de sa mission. En toute discrétion mais avec un grand sérieux, elle suivait les dossiers municipaux et défendait nos positions en conseil d’arrondissement. Nous partagions notamment la vision d’un quartier de Montchat conservant son âme et son identité.

Elle était une femme de caractère et de convictions, guidée par des principes, qui savait défendre ardemment ses opinions. Que ce soit sur les sujets municipaux ou sur des questions nationales, au sein de l’UMP puis des Républicains, elle avait aussi pour qualité une faculté d’interpellation, attirant l’attention sur des sujets importants qui échappaient à la routine du débat politique.

Sa disparition, si jeune, laisse un grand vide.

Page 1 of 5

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén