Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

C’est quoi ces omissions (II) ?

Poursuivons notre revue du bilan de mandat du Maire PS du 3e Thierry Philip. Après les promesses non tenues concernant les écoles et les services aux administrés, parlons d’un autre dossier majeur, celui du cadre de vie et tout particulièrement des espaces verts. Là encore, le “on a presque tout fait et même plus” fait sourire et l’autosatisfaction de l’équipe PS apparaît déplacée.

Parmi ses objectifs, Thierry Philip mettait en bonne place “encore plus d’oxygène” ! Dans cette perspective, il nous promettait avec beaucoup de précision “l’aménagement d’un espace vert rue Meynis”. Cinq ans plus tard, ce projet ne connaît pas le début d’une réalisation. C’est le statu quo total.

Dans le même temps, au cours de ces cinq ans de mandat, en pleine collaboration avec l’adjoint vert à l’urbanisme (!), il renonçait à la réalisation d’un espace vert sur le tènement Keller Dorian, à l’angle des rues Charial et Saint Eusèbe. Pourtant, le PLU permettait à la collectivité de mener un tel projet. C’est donc par volonté politique de la majorité de gauche que ce terrain voit finalement la construction d’un immeuble. Ce fut un véritable renoncement. Et le comble, c’est que dans son bilan de mandat diffusé toutes boîtes, le Maire du 3e écrit “Keller Dorian : un poumon vert de plus”, au motif que cette construction privée comporte comme toute construction une partie végétalisée. Ou comment la mauvaise foi prolonge le renoncement. Non seulement la promesse de parc public n’est pas tenue, mais on cherche à faire croire le contraire.

Ajoutons aussi qu’une possibilité de réalisation d’un espace vert a été supprimée rue des Petites soeurs, alors que l’endroit était idéal pour en faire un espace de jeux “d’après l’école”.

Là encore le “presque tout réalisé” n’est pas mince, mais il faut encore supporter les conséquences du “et même plus”. Car en la matière, la municipalité de gauche nous a créé une “magnifique” gare de triage bétonnée au début de l’avenue Lacassagne (voir photo), ce qui n’était pas du tout prévu…  Une gare de tramway “occasionnelle” pour la desserte du Grand stade en lieu et place de l’esplanade verte Dauphiné-Villette.

Voilà la réalité. Il ne s’agit pas seulement de dresser une liste de promesses non tenues et d’aberrations. Ce bilan est éminemment criticable car ce sont autant d’occasions perdues pour apporter oxygène et verdure dans un secteur du 3e, le quartier Villette Est, qui en manque le plus, comme un récent diagnostic environnement l’avait montré. Avec une autre politique, le quartier Villette pourrait aujourd’hui être plus vert.

Rappelons aussi qu’une rénovation de la place Guichard était promise. Il faudra attendre pour un vrai renouveau de ce secteur, qui pourtant en a bien besoin.

Précédent

C’est quoi ces omissions (I) ?

Suivant

Les promesses non tenues : sécurité et tranquillité publique (omissions III)

5 Comments

  1. edmee

    Promenons dans les rues regardons les beaux trottoirs avec ces rambardes cassées … ces reliquats de ce qui furent des espaces verts mais qui aujourd’hui ne cachent même plus les détritus en tous genres ou tout simplement le manque de plantations et d’entretiens!
    Oups, je suis de mauvaise foi “Il semblerait que nous heureux habitants de la villette allons avoir des fleurs au bas de nos immeubles !!! si si cela a fait l’objet d’affiches placardées sur les arbres de la place St Anne (pauvres arbres meurtris par les agrafes…) et auprès de “certains commerçants de la rue Paul Bert
    Mais le mieux et le plus sur, si vous voulez voir des fleurs levez le regard car, heureusement que certains habitants du quartier , qui eux font l’effort sans publicité et aide de qui que ce soit (si mal récompensés par la ville !!), d’apporter une touche de gaieté dans les rues !!!
    Et puis les villettois et monchatois et autres habitants du 3eme font faire des économies au maire qui peut de se faite dire haut et fort qu’il a rempli une grand part sinon la totalité de son contrat dans le fleurissement du 3eme !

  2. burnier

    De bonne foi je pensais que la gare de stockage-triage-départ de rames de de tramways à la Villette départ Avenue Lacassagne allait comporter une partie verte je suis très déçu à moins d’un miracle, il est vrai qu’il reste un immeuble et peut-être une maison individuelle à détruire ce qu fera quelques M2 pour planter arbres et fleurs mais ce ne sera pas avant la fin de mandat. D’ailleurs pour tout ce qui touche les transports j’ai l’impression que le SYTRAL fait ce qu’il veut imposant son point de vue sans tenir compte des conseils d’arrondissement et des administrés.

  3. edmee

    helas trois fois hélas une fois de plus le quartier de la villette se retrouve bétonné dont pas par des immeubles , mais par du terrin plat sillonné par les rails du tramway et ce sans concertation des habitants du quartier et ce ne sont pas les trois arbres qui se courent après que j’aperçois du carrefour de la villette qui changeront le paysage lunaire du lieu !
    Quand aux 2 immeubles qui restents l’un fermé par une porte en fer l’autre à l’air de servir pour pour des squats !! et où il ne fait pas bon se promener à la nuit tombante !! Y aurat-il à la place “un petit espace vert” ? gagons que le Sytral en a déjà une petite idée qui ne remportra surement pas d’adhésion de la population villettoise !

  4. Sylvie¨

    Et le maire ose dire qu’il lutte contre les îlots de chaleur… Peut être le Sytral va t il transformer l’énergie emmagasinée en combustible pour ses trams ?

  5. MJC

    Mr le Maire donne l’autorisation d’agrandissement à des maisons particulières – oubliant sans doute de préciser que garage, ou parking intérieurs prévus sur le PC doivent être respectés…

    Résultat : les voitures de ces propriétaires (aux nombreux véhicules) “oublieux” de l’ obligation à construire garage ou parking
    intérieurs) se garent jour et nuit dans la rue – devant le “bateau” réalisé
    par la Mairie – devant servir à rejoindre le garage ou parkin inexistant…
    et…. comme d’autres riverains – qui n’ont pas de garage
    doivent également garer leurs voitures celles ci stationnent de l’autre côté de la rue (ou le stationnement est interdit) à cheval sur le trottoir gênant considérablement la cirulation….

Les commentaires sont fermés

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén