Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

Cocktail non pertinent

Ca y est, fin de la première étape du grand raout des primaires socialistes. 4  % des Français inscrits sur les listes électorales ont souhaité y participer (il faut quand même parler de la réalité des chiffres). On espère que les 96 % des Français non concernés, qui sont aussi des citoyens ( !), pourront accéder dans les médias à d’autres informations que la couverture de cette consultation.

Que nous apprennent les résultats ? Que la portion de l’électorat qui se reconnait dans les valeurs de gauche se répartit de la façon suivante :

  • 39 % pour la tendance « sociale-démocrate normale (?) des terroirs » façon François Hollande
  • 31 % pour la tendance « vieilles recettes assumées de 1981 et 1997 » façon Martine Aubry
  • 17 % pour le “socialisme alternatif protectionniste” façon Arnaud Montebourg
  • 7 % pour la tendance « avant-garde du Poitou » façon Ségolène Royal
  • 6 % pour la tendance « pieds sur terre » façon Manuel Valls
  • 1 % pour la tendance « témoignage hors PS » façon Baylet (cela va être difficile de négocier des places pour le PRG).

Bref, la conclusion de ce premier tour, c’est celle d’un éclatement de l’électorat aux valeurs de gauche. Et une force conséquente à gauche du PS.

Même si les postulants ne vont pas manquer de nous dire dans les jours qui viennent que maintenant c’est la synthèse dans l’unité, et que le 2e tour va créer une dynamique d’union, le constat est là : la gauche socialiste est plus que jamais écartelée entre des orientations politiques divergentes, voire incompatibles. Il ne faudra pas se demander dans les jours qui viennent qui est copain avec qui, mais quelles sont les lignes de force du projet du futur candidat PS à la présidentielle.

Quoi qu’il en soit, on voit mal comment ce cocktail de courants pourrait être bon pour la France.

Et encore, dans la perspective présidentielle, après le 2e tour des primaires partisanes, il va encore falloir au PS assimiler une liste complémentaire d’ingrédients : Verts, Front de gauche, extrême-gauche ( ?). Le cocktail va devenir franchement indigeste.

Gérard Collomb nous a invité cette semaine à avoir une autre lecture des résultats. Il a ainsi dit que le seul projet pertinent pour la France, c’est celui de François Hollande. La réalité est là : 60 % des Français aux valeurs de gauche ont fait le choix de projets non pertinents ! Le cocktail est donc aussi impertinent !!

Précédent

Le gaullisme n’est pas un marqueur marketing

Suivant

Mauvais choix

7 Comments

  1. edmee

    pouvons nous être certains que les listes eletorales dont s’est servi le Ps va où a été detruit devant des personnes dignes de foi et que, en douce elle ne reservira pas pour ficher ceux qui ne sont pas du même avis ?
    D’autre part se faire financer ces primaires par 4% du corps elecoral me choque un peu et si j’additionne 1+1 qui me dit que ce n’est pas (en douce) ce que rique de faire le Ps pour de futures élections il n’y a que le premier pas qui compte et il a été franchi
    bonne journée.

  2. Pierre BERAT

    @ Edmée, il est prévu de détruire les listes d’émargement après le scrutin sous contrôle d’un huissier. Mais rien n’empêche les assesseurs de prendre des notes pendant la journée…

  3. sandrine

    Bonjour Pierre
    Je vous trouve excellent, incisif et pertinent sur les questions locales, mais alors quand vous faites le retweet des éléments de langages du parti, c’est beaucoup moins bon !
    Cordialement.

  4. math

    Nous voilà bientôt au deuxième tour, et les commentaires ne sont pas trite. Aranud Montebourg va envoyer une lettre aux 2 candidats avec réponse exigée. J’attends avec impatience le contenu de ces trois courriers qui seront publiés!!!!!!!!!!!
    Il reste 96% des français qui n’ont pas encore pris de décision donc le triomphalisme doit être modèrée. Avez vous constaté que sur Lyon Madame AUBRY est la première ainsi qu’à Paris. Ce jour dans le Progrès, un article où M.COLLOMB va faire parvenir entre 150 000 à 200 000 lettres au lyonnais pour convaincre de voter son favori Monsieur HOLLANDE. Sur quel budget cette dépense sera prise en compte, Grand mystère. Les “pics ” se font jour après 2 jours. Croyez vous qu’ils vont tenir jusqu’à dimanche pour être une gauche unie?
    Je suis curieuse d’avoir le résultat final. Un candidat de gauche s’exprimera et donnera enfin son programme sur lequel on pourra enfin dialoguer pour enfin commencer à parler de campagne électorale constitutionelle. Quant au liste, je ne crois pas à la transparence de l’utilisiation. Ces grands donneurs de leçons gèreront comme ils ont coutume sans aucune transparence. M. collomb espère M. Hollande qui n’est pas contre le cumul de mandat et demadera une contrepartie si son poulain arrive en tête. Plus que quelques jours et les jeux seront faits. Serons nous encore dans l’Europe ou bien un pays seul face au monde!!!!!!!Gardez ses convictions personnelles, sans doute que tout le travail effectué sous ce quinquénat les français le recconnaitront en 2012. Je reste confiante.

  5. Pierre BERAT

    @ Sandrine (et @ Christine sur Facebook à laquelle je n’ai pas encore répondu), merci pour vos compliments et remarques. Désolé mais pas de retweet dans mes propos. J’ai écrit ce post dès l’annonce des estimations, et rien d’étonnant à ce que mon analyse rejoigne celles de nos leaders nationaux.
    Concernant la participation, oui 2,6 millions cela fait du monde. Mais ce que je dis, c’est que pour autant, on ne peut pas parler de levée en masse d’un peuple de gauche, de mobilisation générale contre le Président ou d’expression du pays comme on a pu l’entendre chez certains commentateurs et observateurs qui ont fait des “sorties de route”, sachant que le battage médiatique a été ENORME.
    Quant aux résultats, sans doute mon ton était-il trop ironique. Mais sur le fond, la conclusion est bien là : c’est la démonstration de l’éclatement de la gauche. C’est bien d’ailleurs la raison pour laquelle on nous rebat les oreilles avec la participation. Le chantage de Montebourg le démontre clairement. Pour le reste, chacun a bien compris : le résultat est décevant pour Hollande (ni dynamique, ni adhésion), montée de la gauche populiste (soluble dans la social-démocratie ?), une nouvelle démonstration avec le score de Ségolène que la triangulation ne marche qu’à court terme et la confirmation que Valls ferait mieux de nous rejoindre !
    Bonne soirée

  6. Guyot Roger

    Que l’on discute sur l’utilité ou non de cette primaire, il est certain que cela a été une réussite pour la propagande et la publicité du P.S. Il va falloir maintenant que l’information dans tous les médias soit ouverte à tous les autres partis politiques qui vont concourir à l’élection présidentielle, pour présenter leur programme. Cela n’est certainement pas possible.

  7. Pierre BERAT

    Voir aussi ce communiqué du jour de notre groupe municipal “Ensemble pour Lyon”

    http://www.ensemblepourlyon.fr/primaires-ps-et-ville-de-lyon-la-confusion-des-genres/

Les commentaires sont fermés

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén