Mar 07

Habitant(e)  du 3e arrondissement, vous êtes intéressé(e) par la démocratie de proximité. Vous trouvez normal de donner votre avis sur les projets urbains. Vous êtes notamment intéressé(e) par le devenir de la Part-Dieu. La densification du quartier, avec de nouvelles tours, et les déplacements supplémentaires induits, ne vous laissent pas indifférents.

Alors ruez-vous à l’aéroport, à la gare, ou préparez votre voiture pour vous rendre à Cannes demain. Nous apprenons en effet dans le programme du Maire de Lyon qu’il va présenter demain au MIPIM de Cannes, le salon de l’immobilier d’entreprise, deux nouveaux projets d’immeubles « denses » (Silex et Sky 56). Déjà l’année dernière, Gérard Collomb avait dévoilé en avant-première dans cette ville, le projet urbain de la nouvelle Part-Dieu. A Lyon, c’était l’embargo avant cette présentation ! Sympa pour les Lyonnais !

Nos élus locaux PS nous avaient expliqué après que ce n’étaient que des « intentions d’aménagement » qui avaient été présentées aux investisseurs. Ah le jargon technico-politique ! Mais demain, ce sont bien deux projets majeurs qui seront présentés dans une séquence « Lyon Part-Dieu, de l’ambition à la réalisation ».

Inutile de vous dire qu’en tant qu’élu d’opposition, on ne nous a rien montré de cela. Même traitement pour les habitants en dehors des circuits initiés. Dans les réunions, on vous parle de concepts : « le sol facile », les « pieds d’immeuble animés », le « hub »… mais pour le concret… Et pourtant ces deux projets d’immeubles “denses” sont importants, ne serait-ce que pour les habitants résidant à proximité. Le premier projet se situe à l’angle Bouchut/Cuirassier et intéresse donc directement les nombreux habitants de la barre de la rue du Lac. Le second, à l’angle Félix Faure/Mouton Duvernet (vous vous rappelez, le terrain promis pour le skate-parc), sera la façade de l’Esplanade Dauphiné-Villette et intéresse donc le quartier Dauphiné.

Ces annonces délocalisées pourraient porter à sourire. J’y vois un vrai mépris pour les Lyonnais ou la négation du fait que la Part-Dieu est aussi un quartier d’habitation, et ce malgré les belles paroles de notre Maire d’arrondissement.

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , , , , , , , ,


8 commentaires pour “Concertons-nous… à Cannes !”

  1. 1. sans souci Dit:

    Décidément, ça devient une manie de l’édile de Lyon. A moins qu’il ne brigue la mairie de Cannes…….

  2. 2. Yodélo Dit:

    Ne faites pas semblant de ne pas comprendre ! Ce qui est présenté à Cannes concerne la Part-Dieu économique et il est bien normal d’aller chercher les investisseurs là où ils se trouvent.
    La concertation sur la Part-Dieu comme quartier d’habitation et lieu de vie existe et de nombreuses réunions sont organisées par la mairie d’arrondissement : c’est la concertation sur les espaces publiques de la rue Garibaldi (auditorium, station essence, places des martyrs etc.), ce sont les réunions d’informations avec les commerçants des halles sur le pied de la tour Incity et le jardin sur le toit, ce sont les concertations sur les liaisons cyclables, ce sont les réunions avec la taxis, etc etc.
    Ne confondons pas tout ! On ne concerte pas les habitants sur la venue de tel ou tel investisseur.
    Par contre, les habitants sont informés et invités à se prononcer sur ce qui concerne leur quotidien.

  3. 3. BURNIER Dit:

    Un bel exemple de Démocratie Participative
    On revient à ce qui nous avait été dit à une première réunion de coneseil de quartier :Il est possible de discuter de tout sauf de ce qui est de la politique déjà arrêtée ce quisignifie aussi de l’idéologie
    On croit rêver quand onentend parler de ces projets sorties des cabinets feutrés et prêts à être exécuter sans concertation aucune
    On parle de ” l’Urbain allié à l’humain ” quand on regarde où sont situés ces 2 projets de construction on se demande comment ils se réferent au principe énoncé ci-devant

  4. 4. Sylvie Dit:

    Même si la Part-Dieu est avant tout un quartier de bureaux, avez vous remarqué qu’il était au milieu du 3ème arrondissement, et que les projets coupaient en deux ledit arrondissement ?

    Les documents d’urbanisme prévoient ils les tours dont parle l’article ?

    Nous voudrions bien en savoir un peu plus…

  5. 5. Pierre BERAT Dit:

    @ Yodélo,
    Il n’y a aucune confusion. Par contre visiblement nous n’avons pas la même vision démocratique des choses.
    Selon vous, il y aurait des éléments qui s’imposeraient à la population, comme la décision de faire des tours, leur localisation, tout ce qui concerne les activités économiques… La concertation et la démocratie locale ne devraient intervenir qu’après, pour assurer l’accompagnement, du type choix du revêtement des places, quelles plantations…
    Ce n’est pas du tout mon approche. Les élus de proximité et les habitants ont le droit de donner leur avis sur la globalité de l’aménagement urbain. Je constate d’ailleurs que c’est le cas dans certaines villes, même socialistes, cf. le débat à Paris il y a quelques années sur la construction de nouvelles tours. Je ne partage donc pas votre approche “annexe” de la démocratie de proximité. En tant qu’élu local, et en tant que citoyen, je veux avoir mon mot à dire sur l’aménagement global du quartier où j’habite. Je ne suis pas opposé par principe aux immeubles de grande hauteur : mais on peut réfléchir à leur insertion urbaine et à leur localisation.
    Trouvez-vous normal que le Conseil du 3e arrondissement n’ai jamais débattu du plan d’aménagement de la nouvelle Part Dieu ? Selon vous, le politique devrait s’effacer devant les choix d’investisseurs économiques !!!
    Après, que le Maire de Lyon contribue à la promotion des projets et cherche à attirer des investisseurs. Pourquoi pas. Mais qu’il commence à faire bien son premier job, à savoir bâtir une ville agréable à vivre en concertation avec tous les élus et les habitants.

  6. 6. Dominique Dit:

    Les lyonnais ont élé concertés ? Vraiment ? J’ai du rater un épisode ! Les seuls à avoir été concertés sont les promoteurs sans doûte du fait des affinités, de la même manière que dans le Pas de Calais : bibliographie “Rose Mafia” de Dallongeville – En effet, beaucoup de chantiers sont entrepris à Lyon à la grande surprise des lyonnais. Mais la ville n’appartient pas à la Mairie de Lyon et il faut que cela cesse. Il faut arrêter le massacre et arrêter des dépenses inutiles à moins que ce ne soit des petits arrangements entre amis ?…….Il faut préserver la beauté de Lyon classée UNESCO et faire valoir la convention qui relie la cité à l’Etat puisque le mandataire actuel ne veut rien entendre malgré des pétitions ; ce qui nous amène à la suspicion à défaut de transparence. Ne sommes-nous pas en Démocratie ? Qu’est-il allé faire à Cannes avec notre ville dans les bras ? La validation d’un projet par ses frères, heu par ses pairs ? Autant de frustrations sacralisent l’humiliation à son paroxysme

  7. 7. Philippe Dit:

    Je pense que nous assistons une fois de plus au fait du prince! La démocratie de proximité est bonne pour nourrir des colloques en tout genre mais lorsqu’il s’agit de passer des mots aux actes, il n’y a plus personne! Pourquoi seul Gerard Collomb devrait savoir ce qui est bon pour les Lyonnais?

  8. 8. Dominique Dit:

    Réponse classique de “certains”: on répond à côté et ainsi, on ne répond pas à de vraies questions ….On meuble en accusant l’autre et tout en se dédouanant, un peu facile mais c’est soft et cela donne l’air gentil/sympa. Aussi les actes peuvent-ils être de vraies réalités, comme les pétitions ou crescendo, les manifs, puis les révolutions, il ne faudrait pas trop provoquer tout de même. Les amis du Peuple doivent aimer le Peuple et cesser de s’en servir en le prenant pour un aveugle ou pour un simple d’esprit. Le Peuple se rend compte de ce qui se passe, il comprend ce qui passe, il sait de qui il s’agit et lui n’a pas de secret de polichinelle et surtout le Peuple en a vraiment marre qu’on se moque de lui. Tout cela ne va pas dans son intérêt et ne présente aucune richesse philosophique si ce n’est la richesse qu’offre la malhonnêteté à certains qui n’ont rien de pur ou de philantropique à offrir et dont toute solidarité devrait enfin cesser à leur égard par une éviction pure et simple de leur cercle pour leur faire répondre de leurs actes face à une Justice plus qu’impartiale et qui est celle de tout le monde. A bas les privilèges, la Révolution n’a-t-elle pas fait couler assez de sang ? N’était-ce pas des actes cela, un peu trop peut-être ? A la dernière question concernant M. COLLOMB, étant donné qu’il est Maire et qu’il a en mains les clés de la Ville, il décide seul de ce qui convient ou non à Lyon et ne tient pas compte des avis contraires avec son équipe municipale, alors même qu’il n’est même pas lyonnais, pas plus que ne l’est Mme Vallaud BELKACEM qui n’a rien à faire dans Montchat où l’on vivait très bien avant sa venue, le quartier n’a en effet jamais été aussi moche. Les socialistes devraient être à l’écoute des citoyens mais ce sont avant tout des carrieristes,ceux du 19ème siècle doivent se retourner dans leur tombe ! Ils n’ont pas les mêmes valeurs….