Déc 12

Tirelire

Mardi dernier, nous avons examiné en Conseil le budget 2011 du 3e arrondissement. Le montant de ce budget est équivalent à celui de l’année dernière. Bref, un budget sans augmentation. Surprise, je m’attendais à entendre la complainte habituelle de Thierry Philip, qui comme tout élu PS qui se respecte, ne manque pas une occasion de dénoncer l’asphyxie des collectivités territoriales par le “méchant Etat UMP”. Mais il est vrai que dans ce cas, dans le cadre des rapports entre Mairie centrale et Mairie du 3e arrondissement, « l’asphyxieur » ne serait autre que Gérard Collomb.

Il est donc possible de freiner la dépense publique ne serait-ce qu’en cherchant à l’optimiser. Ce n’est  bien sûr pour moi pas une découverte. Cette maîtrise de la dépense, ou des charges pour parler autrement, paraîtra bien sûr quelque chose de bien logique ou d’incontournable pour tout chef d’entreprise qui sait que c’est pour lui un impératif, mais aussi pour un responsable associatif ou tout autre entrepreneur. D’après ce que nous entendons sur les ondes à longueur de journée, nous savons que ce n’est pas le penchant des élus PS pour lesquels il n’y a de salut que dans la fuite en avant budgétaire.

Pour revenir au conseil du 3e arrondissement, j’étais néanmoins perplexe face à ce budget croissance zéro, compte tenu des actions de communication et de promotion, abondantes, qui sont menées par l’équipe PS. Il est vrai que cela date déjà des années passées. Face à cette abondante communication, j’ai quand même voulu avoir l’assurance que toutes les dépenses correspondantes seraient bien prises en charge par le budget d’arrondissement  ; autrement dit, que ces dépenses du 3e ne seraient pas prises en charge par la Mairie centrale.

J’ai été un peu étonné que le Maire du 3e ait « laissé » répondre son directeur général, c’est-à-dire un collaborateur et non un élu… bizarre. Etonné aussi de lire les propos de Thierry Philip sur le sujet rapportés dans le Progrès du 10 décembre, et qui laisseraient à penser que le 3e a pu bénéficier d’un traitement de faveur par la Mairie centrale dans le passé. Un traitement non respectueux de la répartition budgétaire entre les arrondissements,  ce qui serait selon lui tant mieux pour le 3e, les autres Maires d’arrondissement n’ayant « qu’à faire pareil ». D’abord, pour ma part, quand il y a des règles ou des accords, c’est pour qu’ils soient respectés. Ensuite, si l’on parle de dépenses de communication dont l’intérêt pour la population est très indirect, ce traitement de faveur n’a pas une utilité, pour les habitants du 3e, qui saute aux yeux. L’intérêt en termes de tactique politique, pour garder la ville à gauche ou d’autres échéances politiques, est par contre nettement plus évident !

écrit par Pierre BERAT


5 commentaires pour “Donc c’est possible !”

  1. 1. Briavel Gouëdic Dit:

    Bonjour Pierre,

    Sois attentif au cas de Jean-Paul Huchon en Ile-de-France, ça pourrait faire jurisprudence … 😉

  2. 2. BURNIER Dit:

    Je rejoins votre analyse : la communication de la mairie du troisième n’est faite qu’en fonction de vues électoralistes et l’on comprend facilement que l’on ait demandé l’aide de la mairie centrale à ce sujet.

  3. 3. Lyons Dit:

    Le maire du 3° ne serait pas pressenti comme un maillon fort pour les prochaines élections. Le pas de danse pour ne pas « imputer » sa campagne dans des frais de communication trop dispendieux est judicieux.
    Mais personne n’est dupe, la mairie du 3° devient sans doute trop réduite pour les projets futurs de notre Maire!!!! Oui, les prochaines élections sont bien en marche pour l’année 2011.
    Merci au conseiller régional d’être aussi vigilant à toutes les imprécisions.

  4. 4. Pierre BERAT Dit:

    @ Briavel et Lyons, je pensais plus à une approche générale en vue des échéances à moyen terme que directement à la préparation de celles de 2011

  5. 5. Lyons Dit:

    L’impact de 2011 est dèjà en route, ce qui n’occulte en rien les futures échéances. Prenons garde de ” l’arbre qui cahe la fôret” .
    Ce constat est évident tout peut aller tellement vite!!!! Il faut être disponible et ne pas laisser “croire au doux chant des sirènes qui agitent dèjà des esprits”.