Pierre Bérat

Engagé pour une droite ouverte, européenne, qui ne se désintéresse pas des Métropoles. Elu régional et municipal de Lyon jusqu'en 2020/2021.

Elus au rapport

PC040045

Rencontre avec les militants et sympathisants ce matin pour un point d’étape sur notre action d’élus du groupe municipal « Ensemble pour Lyon ». Après une réunion similaire la semaine dernière pour la rive droite et la presqu’île, la réunion de ce matin réunissait les 3e, 7e et 8 arrondissements. Au plan politique, cette rencontre a fait la démonstration que Nouveau Centre, Radicaux, MPF et UMP étaient bien décidés à poursuivre leur action commune au sein d’Ensemble pour Lyon.

Michel HAVARD, leader de notre groupe municipal, a dressé le bilan – conséquent – de notre action, en termes de réunions, prises de position et interventions. Il a évoqué les grands dossiers qui avaient jalonné ce début de mandat : l’Hôtel Dieu, le plan Piscines qui fait flop, l’affaire de la SACVL… Nora BERRA, Secrétaire d’Etat à la Santé, présente toute la matinée avant de retourner au Sénat à Paris, a fait le point sur l’action du nouveau Gouvernement. Elle a confirmé qu’elle suivra toujours de près les dossiers lyonnais, malgré son champ de responsabilités étendu. Elle est d’ailleurs repartie avec une « liste de courses » !

La plus grande partie de la réunion a été consacrée aux échanges avec le public. Premier dossier sur lequel nous avons été interpellés : celui de la grève des cantines, pour savoir si la situation était maintenant réglée. L’occasion pour Michel HAVARD de souligner d’une part que le manque de prise en compte des contraintes des Lyonnais qui travaillent continue d’imprimer sa marque à l’action de la municipalité de gauche. D’autre part, il a regretté que cette grève soit la conséquence d’un climat social très dégradé entre la Ville et ses agents, ce qui pousse plutôt au pessimisme pour la suite. Quant au surcoût pour les finances de la Ville qui résulte des mesures prises pour améliorer les moyens de surveillance des enfants, un participant a opportunément rappelé les millions d’euros perdus par la Ville dans l’opération hasardeuse de vente de l’îlot Grolée. 

Plusieurs participants ont aussi déploré que l’aménagement du futur Parc Sergent Blandan soit en panne (je corrige en “traîne en longueur”), et que le projet de passerelle permettant d’accéder au futur parc depuis le 8e (promesse de campagne PS) soit abandonné. Côté 3e, Nora BERRA est revenue sur le dossier de la Résidence pour personnes âgées Constant, que nous avons suivi ensemble, pour rappeler que ce dossier avait été géré avec beaucoup de légèreté par la Municipalité PS, à la fois pour la question du devenir de la RPA et pour celle du lancement d’un EHPAD.

Bref une belle réunion d’échanges pour faire un bilan et commencer à dessiner les perspectives. De prochains rendez-vous à suivre !

Précédent

Que fait-on de la mémoire de Lyon ?

Suivant

Réforme territoriale et développement de la métropole lyonnaise

4 Comments

  1. Pierre, bonsoir,

    Pierre, je viens de lire le compte-rendu d’une intervention sur le Parc Blandan.Il faut que tu dises à ton interlocuteur que, visiblement il ne connait pas bien le dossier.

    En effet, étant du membre du CA de l’ADPB, notre Président Georges Deleuze lors de notre repas annuel le 19 novembre dernier confirmait à notre CA de la semaine suivante que nous avons obtenu du Grand Lyon plus de 80% de nos demandes. De plus, il n’y a pas arrêt de travaux, c’est simplement et cela vient d’être confirmé que les maîtres d’ouvrage ont été choisis et comme prévus les travaux débuteront en 2011.

    Soit c’est Georges, notre Président qui pourra te donner des précisions ou moi-même, membre du CA.

    Apparemment, jusqu’à ce jour, le Grand Lyon est dans les clous et saches que de toute façon, l’ADPB ainsi que les autres associations sont très vigilantes sur le déroulé du projet.

    Dis bien à ton interlocuteur de faire confiance à l’ADPB, experte en la matière depuis de longues années qui sait ce qu’elle a à faire.

    Parfois, il faut éviter de parler dans le vide.

    Claude JEANDEL
    Membre du CA ADPB

  2. Sylvie

    Les participants étaient nombreux, malgré la froidure. Ceci prouve que le groupe municipal ensemble pour Lyon a un bel avenir devant lui. C’est mérité car le travail des élus est de qualité.

    Courage

  3. guyot/mogu

    Merci pour ce bref compte rendu, n’ayant malheureusement pas toujours la possibilité d’assister à ces réunions, beaucoup apprécieront d’être tenus au courant de ce qui se passe dans le groupe” d’Ensemble pour Lyon”.

  4. Pierre BERAT

    @ Claude,
    Mea culpa, mon expression “soit en panne” est certainement inappropriée. En fait il s’agit plus du délai de réalisation. Tant mieux si la concertation sur le projet Blandan fonctionne. C’est sans doute une conséquence directe de la présence d’une association indépendante puissante (l’ADPB) pour suivre ce projet. Pour le reste, la perspective d’une réalisation (presque) complète pour 2014-2015, cela fait quand même loin. Et encore, heureusement qu’il y a l’échéance électorale de 2014 qui met la Mairie PS sous pression. Sinon… 6 ans c’est quand même un bail quand on fait des promesses électorales. C’est vraie que pour Garibaldi 2e phase, ce sera 12 ans au moins ! Il reste aussi que j’avais cru comprendre qu’il s’agissait d’un projet inter-quartiers. Peut-être ne fallait-il pas comprendre inter-arrondissements. En tous cas, l’ouverture sur le 8e et au-delà sur Sans Souci, cela ne semble plus préoccuper le maître d’ouvrage (plus de passerelle, plus d’axe vert sur Garibaldi à court terme). Là encore, cela pose question au plan démocratique, quand la liste PS avançait pendant la campagne l’argument de l’accès direct au 8e (3e) pour dézinguer des projets “concurrents” ambitieux sur le 3e.

Les commentaires sont fermés

2008 - 2021 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén