Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

Faciliter le quotidien des usagers du TER

Bien difficile de reprendre la “plume” pour rendre compte de l’activité politique permanente après les terribles événements de cette semaine. Avec l’assassinat barbare de deux fonctionnaires de police, dans leur cercle familial, nous franchissons un nouveau stade en termes d’attaque terroriste.

Face à ce drame, il s’agit de penser d’abord à ces deux nouvelles victimes du terrorisme et à la douleur de leur famille. Il s’agit ensuite de rendre hommage aux forces de sécurité, dont chacun peut comprendre la spécificité de la mission face à de tels faits, et le respect que cela exige. Quant à la réponse politique qu’exige cette situation, je reste sur les positions que j’avais pu défendre en janvier 2015 et janvier 2016, à savoir une réponse d’exception à la situation inédite que nous connaissons. Des choses ont été faites, mais nous sommes encore loin du compte…

Concernant mon action politique de ces derniers jours, j’ai représenté la Région à l’occasion de la réunion publique de lancement de la concertation sur le projet “Ouvrons Perrache”, le 15 juin dernier. Ce projet, porté par la Métropole de Lyon, comporte à la fois des aménagements de la gare, de ses abords et de certaines traversées du complexe de Perrache.

Ouvrons_PerracheLa Région est partenaire de ce projet, avec le SYTRAL et SNCF Gare et connexions.

J’ai expliqué, lors de la réunion publique, les raisons de l’engagement régional dans les aménagements que va connaître la gare. Cet engagement est lié bien sûr au rôle de la Région en matière de Transport Express Régional (TER) et à notre volonté de simplifier la mobilité pour tous les habitants de la région.

La Région s’est tout d’abord engagée à investir 2 millions d’euros pour améliorer l’accessibilité de la gare pour les personnes à mobilité réduite. Ainsi, dans le cadre du projet “Ouvrons Perrache”, l’accès aux quais mais aussi à la passerelle depuis la place des Archives sera grandement amélioré. Il était plus que temps d’améliorer la situation. Cet engagement s’inscrit dans une politique générale de la Région de garantir l’accessibilité aux gares (45 millions d’euros d’investissement de 2016 à 2018).

La Région va aussi s’engager, pour près de 2 millions d’euros, pour créer un nouvel accès direct aux quais, au sud de la gare, depuis la place des Archives. Là encore, cet aménagement va grandement améliorer les conditions de transport (accès plus rapide et plus simple) pour les usagers de la gare. Pour les 16 000 voyageurs TER (départ + arrivée) qui  fréquentent la gare chaque jour, ce sera une vraie amélioration, quand on connaît la complexité de l’accès actuel, avec de nombreux niveaux à monter et descendre, avec des escalateurs souvent “en grève”.

On peut aussi se féliciter avec ce projet du prolongement du tramway T2 jusqu’au cours Charlemagne. Ce sera un + pour les nombreux usagers des transports en commun qui gagnent notamment chaque jour la Confluence, même si cela ne résoudra pas la problématique rupture de charge liée au terminus du métro à Perrache.

Quant à la dimension “projet urbain” de Ouvrons Perrache, je laisse mes collègues élus du 2e arrondissement se prononcer !

Précédent

Une journée qui fait du bien

Suivant

Que retenir du Brexit ?

2 Comments

  1. Math

    Le quartier de Montchat est très mal desservi par les TC il faudrait être plus vigilant sur de quartier car dur dur pour ceux qui n’ont pas de voitures .
    Merci de voir si il y a possibilité d’améliorer cette situation qui va devenir ingérable avec les véhicules personnels des résidents.
    La place des poilus et l’angle de la rue Saint Isidore en plus de la construction en cours va devenir un parking public car le non civisme se développe de plus en plus.

  2. Pierre BERAT

    La situation ne va pas s’arranger Math avec le nouvel itinéraire prévu pour le C9 qui ne passera plus vers Cordeliers…

Les commentaires sont fermés

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén