Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

Fêtes de fin d’année

Intervention lors du Conseil d’arrondissement du 12 novembre 2009 relative aux illuminations et animations dans le cadre des fêtes de fin d’année.

Les débats du Conseil d’arrondissement constituent bien logiquement le cadre privilégié de notre démocratie locale. Aussi, vous trouverez sur ce blog mes interventions dans le cadre de ce conseil (il s’agit de la retranscription de l’intervention orale).

« C’est un point annexe à cette délibération, je voudrais aborder la question des sapins de Noël de la Ville qui décorent des lieux publics. Un commerçant de la place Rouget de Lisle m’a fait remarquer que de nouveau cette place n’aurait pas de sapin cette année.

N’a-t-on pas les moyens d’acquérir un sapin supplémentaire sur le 3ème qui permettrait de contribuer également aux décorations de la place Rouget de Lisle ?

Dernièrement, nous avons voté une grosse subvention du 3e pour contribuer à une manifestation du 8e arrondissement, ce serait bien que l’on dégage quelques moyens pour se doter de quelques sapins supplémentaires pour donner satisfaction à tous les centres de quartier. »

Je ne fais pas figurer les réponses pour éviter les problèmes de citation (le procès-verbal n’est validé qu’avec un certain délai). Mais vous pouvez consulter l’intégralité des débats sur le site de la ville de Lyon à l’adresse suivante :

http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/arrondissements/3arrdt/vie_democratique1733/conseil_darrondisse/?aIndex=1

Précédent

Faut qu’on cause

Suivant

Retour sur posts

6 Comments

  1. sans souci

    On ira admirer les sapins dans le 8ème …. payé par le 3ème.

  2. catelin

    Hormis le 9e, le 3e est le plus grand arrondissement lyonnais, mais le plus peuplé.
    Or depuis quelques années cet arrondissement ne trouve grâce auprès de la Mairie centrale : les Halles ont failli être exilées à “Lyon Confluence”, le Musée “Guimet” a déménagé pour ce lieu. Quand aux fêtes démarrant en Décembre, le 3e est quelque peu “éclairé” à la hauteur de l’avenue de Saxe, puis disparaît dans la nuit profonde.
    Alors, un sapin de plus, vous n’y pensez pas !
    Ce serait amputer le budget consacré aux festivités de la rive droite. Et à ce constat, la Mairie du 3e vassalise la mégalomanie “collombiste”.

  3. Estelle

    Vous avez bien raison Monsieur Bérat d’encourager notre arrondissement à acquérir un sapin supplémentaire! Si notre mairie d’arrondissement est aussi radine à l’occasion de ces fêtes de fin d’année, il y a des questions à se poser sur là ou passe l’argent de notre taxe d’habitation!
    Mes enfants devront-ils aller nuitament chercher un sapin dans le 8ème pour le rapatrier dans notre bel arrondissement ?

  4. Pierre BERAT

    Oui Estelle, ça énerve de voir d’un côté de la gabegie et de l’autre un manque de moyens pour de “petites choses”… surtout quand on vient de payer sa taxe d’habitation !

  5. Il faut demander à Stéphane Guilland de te rendre de quoi acheter des sapins pour le 3ème. Dans le 4ème, la Grande Rue a été pourvue mais pour le reste du territoire, c’est chiche …

    Plus sérieusement, il est étonnant qu’il n’y ait pas de coordination municipale au sujet des événements récurrents comme les festivités de fin d’année et le positionnement de quelques sapins … N’est-ce pas déjà le cas en ce qui concerne le plan lumière de la ville de Lyon?

  6. Pierre BERAT

    @ Griffon, je pense qu’il y a une ébauche de coordination par la reine des médias Najat, mais je crois que notre affaire locale illustre en fait deux problèmes : d’une part, le déséquilibre entre les grosses dépenses d’animation et les crédits pour la proximité, et d’autre part, la rigidité des lignes budgétaires qui font que l’on ne peut pas financer un sapin de plus en prenant sur d’autres lignes (sauf bien sûr pour transférer des sommes d’un arrondissement à l’autre…).
    Pierre Bérat

Les commentaires sont fermés

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén