Pierre Bérat

Conseiller municipal de Lyon 3e, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes

Interview Lyon-Mag

 

LyonMag/JazzRadio

J’ai eu le plaisir d’être l’invité de Benjamin Solly, dans l’émission “ça Jazz à Lyon” ; l’occasion de revenir sur les grands sujets traités lors de l’importante session budgétaire du Conseil régional qui s’est tenue cette fin de semaine. Pour accéder à cette interview, cliquez ici.

Je profite de ce post pour évoquer aussi un dossier significatif de la situation de la collectivité régionale. Nous avons délibéré ce matin sur l’aide de la Région au projet de Halle d’athlétisme à la Duchère à Lyon. Les élus Europe Ecologie Les Verts, comme les élus FN, ont voté contre ce projet. Le dossier a été adopté uniquement parce que notre groupe de l’Union de la Droite et du Centre l’a soutenu.

Deux conclusions de cette “affaire” :

  • un exemple de plus de la fragilité et de l’incohérence de la coalition PS-Verts !
  • la démonstration de l’attitude responsable et constructive du groupe UDC. Nous aurions pu faire un “coup politique” en nous opposant à ce projet ; le dossier aurait été repoussé. Mais notre vote a été motivé uniquement par l’objet de la délibération : le soutien à un équipement permettant de développer l’athlétisme. Nous savons nous opposer fortement, mais nous savons aussi être responsables.

Précédent

Pourquoi laisser de côté l’agroalimentaire ?

Suivant

Erreurs urbaines

5 Comments

  1. milan

    C’est l’esprit du bien commun qui a primé sur tout les reste .
    Cependant , attention , de façon plus globale , à ne pas trop donner de gages à la gauche .

  2. BURNIER

    La confusion entre les verts et les socialistes existe à tous les niveaux cela promet si le candidat Hollande est élu, Dieu nous en préserve et c’est un des voeux que j’exprime pour 2012 que les électeurs tranche pour le candidat de la majorité actuelle

  3. Pierre BERAT

    @ Milan, soyez rassurée, comme toujours lors de cette session, nous avons défendu nos idées et le mandat donné par nos électeurs : nous avons proposé une autre orientation pour le budget (baisse des dépenses de fonctionnement), nous n’avons pas voté le budget de la gauche, nous avons voté contre les principales délibérations en plénière et nous avons contré avec vigueur les discours idéologiques que nous avons encore entendus… Maintenant, nous ne sommes là ni pour “aider” le PS, ni pour permettre la réalisation des mesures des écologistes. Par contre, nous approuvons les bons projets.
    Encore une remarque : il faut se méfier de ceux qui s’affirment comme les “jusqu’au boutistes”, gardiens du temple. Nous avons de bons exemples, très près de nous, qui après avoir adopté une posture “très droitière”, sont aujourd’hui à la remorque des socialistes, pour des raisons “diverses et variées”.

    @ M. Burnier, vous avez tout à fait raison, c’est la principale conclusion à tirer de ce type de situations.

  4. milan

    C’est bien ce qui est exprimé dans la première phrase .

  5. Pierre BERAT

    Merci Milan, bonnes fêtes de fin d’année !

Les commentaires sont fermés

2008 - 2019 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén