Pierre Bérat

Engagé pour une droite ouverte, européenne, qui ne se désintéresse pas des Métropoles. Elu régional et municipal de Lyon jusqu'en 2020/2021.

La vie continue… mais ce ne peut être comme avant

Certains d’entre vous se sont étonnés de ne pas trouver sur ce blog de réactions aux odieuses attaques terroristes de juillet. Ni une priorité donnée aux vacances ni une “habitude” face à l’horreur n’en sont l’explication. Avec ces attentats, nous avons franchi un nouveau seuil dans la monstruosité et la lâcheté : d’une part un meurtre de masse à Nice, en sachant délibérément que de nombreux enfants seraient parmi les victimes, et d’autre part, l’assassinat barbare d’un homme de foi, et donc de paix, en plein office. Face à cela, c’était la sidération et d’abord la pensée pour les victimes et leur famille. J’ai pu constater combien ce sentiment était encore partagé à Nice, un mois après l’attaque, parmi les Français mais aussi parmi les visiteurs étrangers de la Ville.

Notre priorité doit bien être celle du que faire face à cette situation de guerre.

Il s’agit d’abord de mener une traque acharnée contre ceux qui sont prêts à commettre de tels actes terroristes. Nous voyons bien que face à des kamikazes, c’est d’abord l’action en amont qu’il faut mener, avec tous les moyens du renseignement, pour analyser les communications, infiltrer les réseaux, détecter tout comportement suspect quand bien même l’on se trompe… Il faut aussi adapter notre droit, pour être en mesure d’inculper toute personne qui prend contact avec les organisations terroristes, qu’il se rende ou pas en Syrie. Ainsi, par rapport au fichier “S”, cela permettrait de passer d’une logique de surveillance, dont on voit les limites, à une logique d’action. J’ai apprécié l’analyse qui a été celle de François Fillon cet été sur les possibilité que donne notre droit et sur les moyens qu’il propose de mobiliser pour cette guerre contre le terrorisme.

Et puis il y a une dimension des attentats qui m’a marqué. On a souvent parlé de “loups solitaires” activés à distance. La réalité qui apparaît est bien différente, avec souvent des complicités locales, certes diverses, depuis l’activation pour le compte d’un réseau jusqu’au refus de dénoncer un acte prévisible. Ces complicités jouent aussi un grand rôle. C’est la raison pour laquelle il nous faut aussi donner un “coup de pied dans la fourmilière”. Ces complicités, même les plus basiques, doivent être traitées à la hauteur du crime auquel elles participent. Pas question par exemple de traiter celui qui savait ou se doutait mais a préféré se taire, comme s’il s’agissait simplement d’éviter un larcin. La peine doit être lourde et il faut le faire savoir, pour que chacun prenne bien la mesure de ses actes. Cela repose d’ailleurs la question d’une déchéance de nationalité plus facile à actionner. On voit bien que ces complicités naissent dans des milieux de la délinquance ou chez des personnes qui résident en France par hasard ou intérêt mais ne partagent en rien le projet national. Face à cela, la France doit aussi annoncer et mettre à exécution la plus grande fermeté.

Précédent

Hommage à Christian Favre

Suivant

Stationnement à Grange Blanche : mettre fin à l’aberration !

2 Comments

  1. Math

    Oui notre pays est en danger et sous la menace de terroristes que l’on a laissé pénétrer sur notre territoire.
    Ceux sont de fanatiques prêts à tout.
    La peine doit être à la mesure des crimes qu’ils perpétuent .
    Bien triste de voir des écoles avec des forces de police cela peut choquer les enfants.
    L’opposition doit imposer aux dits gouvernants actuels de s’occuper de la population et laisser en réserve des forces de sécurité à nos concitoyens.
    Réduire leur propre protection lorsqu’ils se déplacent ils en mobilisent trop!!!!
    Nos forces sont des hommes ou femmes qui sont sollicitées et la fatigue s’installe cela ne peut continuer longtemps.
    Calais ville secouée par tous les migrants qui se permettent tout est insoutenable.
    La question que je me pose que vont-ils faire de toute cette population?
    Il semblerait que l’aide octroyée à ces derniers me parait indécente car nos SDF et personnes agées sont délaissés c’est une honte !!!!!
    Très en colère de cette situation dans laquelle se trouve ma FRANCE .
    Vivement 2017 que tous ces irresponsables laissent la France à des personnes qui aiment la France et remettent de la justice .

  2. Guyot

    Les jours qui passent amènent leurs lots de danger renouvelés pour la France et les Français, ce jour Marseille avec une menace vers une synagogue et ce n’est pas fini, alors que de plus en plus de lieu et de communes vivent en pleine incivilité permanente, voir St Denis ou Trappes etc, et certains quartiers des grandes villes ou les pompiers ou la police ne peuvent plus pénétrer sans se faire caillasser. Je pense qu’il est de première nécessité de faire revenir la république sur tout le territoire national.

Les commentaires sont fermés

2008 - 2021 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén