Pierre Bérat

Conseiller municipal de Lyon 3e, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes

Le 3e au coeur de la petite histoire !

PA020079Le 3e bien placé dans l’actualité pendant 36 H (35 H ?) ? C’est en effet dans son Palais de la mutualité que se sont déroulées les (âpres) négociations précédant la fusion des listes régionales rose, rouge et verte ! Je suis sûr que certains faisaient le rêve d’un nouveau Front populaire pour le 2e tour des régionales. Las, c’est surtout une ambiance IVe République qui a baigné cet agréable lieu de notre cher 3e arrondissement ! Comme dans les années cinquante, quand les journalistes attendaient de savoir si une combinaison des forces politiques allait enfin permettre de donner un Gouvernement à la France, chacun attendait aujourd’hui de savoir si nous aurions une liste rose-rouge-verte pour le 2e tour des élections.

Comme prévu, il a fallu batailler pour se partager les places sur la liste et les futurs postes de Vice-président. Assez logique, compte tenu du faible score de la liste PS : une 2e position (derrière l’UMP), avec 25 %, pour une liste conduite par le Président sortant du Conseil régional, qui a pourtant bénéficié d’une large médiatisation ! Pas terrible ! On comprend que les alliés aient fait monter les enchères. On attend maintenant de connaître l’addition, qui nous sera présentée avec le programme « patchwork » qui va résulter de la fusion : quels gages symboliques auront été donnés aux Verts et au Front de gauche, quels projets auront été sacrifiés ? Nous le saurons bientôt dans le magnifique document « arc-en-ciel » qui ne va pas manquer d’apparaître. Espérons que les Rhônalpins prendront le temps d’analyser les promesses et les non-dit.

Ce que nous connaissons par contre, c’est la composition de l’exécutif de la Région en cas de victoire de la gauche : 8 vice-présidents socialistes, 6 verts et 1 communiste. Cela promet ! Et les radicaux de gauche au juste ?

Précédent

Au fil de la campagne (II)

Suivant

Au service

11 Comments

  1. sans souci

    les radicaux de gauche ? les dindons de la farce……..

  2. Bonjour Pierre,

    L’attente devait en effet être insoutenable et haletante hier après-midi pour toute la région …

    Personnellement, je n’ai pas encore eu le temps d’analyser cette liste fusionnée mais je persiste à croire que les différentes composantes de la majorité présidentielle auraient du partir séparément car je ne sais toujours pas ce que pèse en définitive la Gauche Moderne, le MPF, le Nouveau Centre, le Parti Chrétien Démocrate ou le Parti Radical Valoisien …

    En tout cas, la stratégie de la gauche de ne pas intégrer le MoDem au premier tour a clos le débat et a mis le parti de Bayrou devant son score et de se passer d’une alliance rejetée par le front de gauche …

    Bon courage pour le second tour. Tu ne manqueras surement pas de nous informer de tes travaux à la région dès lors que tu y siégeras. 😉

  3. Pierre BERAT

    @ Griffon, l’important il me semble c’est l’accord dès le 1er tour entre les formations de la Majorité présidentielle sur un projet clair et cohérent pour Rhône-Alpes. Par ailleurs, j’espère que tu ne doutes pas du sérieux de mon engagement pour la Région ! Bonne journée

  4. ADIEU QUEYRANNE !

    Tu as raison pierre, c’est 36 heures actives de tripatouillage au palais de la mutualité pour ensuite quatre années de blocages, de renoncements et d’immobilisme pour la région Rhône-Alpes. Voilà ce qui se dessine pour nous tous si l’équipe sortante continue. Alors comme toi, je pense que nous pouvons encore inverser cela. Halte au lavage de cerveau qui consiste à dire que c’est gagné d’avance pour Queyranne . Pour un vrai changement en Rhône-Alpes par des politiques dynamiques, cohérentes, volontaristes et justes, il faut SOUTENIR MASSIVEMENT la liste de Francoise GROSSETETE dimanche afin de redonner à cette région de l’élan pour affronter les défis de demain.

  5. Jean-Jacques BOIS

    Salut Pierre,

    Je suis heureux qu’en ta personne nous puissions compter au moins un bosseur,intègre au Conseil Régional, qui se profile plutot arc en ciel,mème si je sais qu’un bon militant UMP se doit de croire jusqu’au bout du bout!!

    Je pense que la tactique du rassemblement au premier tour n’est pas la bonne formule…au niveau de l’efficacité dans ce genre de scrutin!! Et les discours de nos responsables de partis ne me feront pas changer d’avis.Les français sont comme ça,ils n’aiment pas ne pas avoir le choix de la sensibilité au premier tour,ce qui était le cas avec feu l’UDF et ses composantes,pour se rassembler naturellement au second.Ce n’est que mon avis…mais je sais que je ne suis pas seul à le penser.
    A réfléchir pour 2014……

    Alors oui c’est beaucoup plus clair vis à vis des électeurs qui se positionnent sur le programme,encore faut il se donner les chances de pouvoir l’appliquer ce programme,et c’est là que la bas blesse!! On ne peut se satisfaire d’ètre dans l’opposition.

    Très sincèrement bon courage Pierre! Tiens bon dans tes convictions!
    Bonne fin de campagne.

  6. Bibi Fricotin

    Et bien moi , Bibi , je veux bien du poste d’animateur de la majorité refusé par les écologistes , offert par le PS en compensation.
    Europe écologie et PS qui s’affrontent pendant deux mois de campagne et qui sont maintenant copain comme cochon ( rose ) !
    Dimanche 21 Mars ce n’est pas 50 pour cent mais 80 pour cent d’abstention qu’ils devraient se taper cette bande de pétroleurs à force de prendre les élécteurs pour des dindons et plus si affinitée….

  7. Pierre BERAT

    Salut Jean-Jacques, merci ! pour ma part je pense que sur un projet régional, on peut sans problème s’unir dès le 1er tour. Cela évite de forcer à se différencier.
    Ce 2e tour est un véritable challenge mais c’est jouable. Nous sommes arrivés en tête, et le PS réalise finalement un score médiocre (voir mon post). Nous savons aussi que le 1er tour avait une dimension d’avertissement par une partie de notre électorat. De nombreux abstentionnistes peuvent être convaincus. Ce que je vois depuis mardi c’est qu’il y a une prise de conscience par beaucoup que la coalition rose-rouge-verte est une véritable impasse très risquée. Je recommande à ce propos la lecture du Progrès de mercredi et de Lyon Capitale du 16 mars.

  8. @ Pierre : avoir un seul programme pour avoir une seule liste, dont acte. Il n’en demeure pas moins que le MPF n’a pas vraiment défendu les mêmes options que l’UMP aux européennes et que ces choix se traduisent forcément par des points divergents à l’échelon régional …

    Les alliés de l’UMP sont des formations soit fantômes, soit liliputiennes … alors les faire partir au premier tour sous leurs couleurs aux régionales aurait contribué à savoir comment distribuer les investitures aux prochains scrutins …

    Baroin a eu un discours juste hier alors que les ténors de la majorité continuent à s’enfermer dans une position de déni comme Bertrand hier soir, ça en devient ridicule et je doute que ça mobilisera les abstentionnistes à voter UMP …

    Si on s’en tient aux arguments de campagne, l’UMP se focalise sur la fiscalité. Or, cela ne vise que 56 % des français, c’est-à-dire les propriétaires qui payent la taxe foncière, et je ne suis pas certain que tous soient inscrits sur les listes électorales et qu’ils vivent effectivement en France … En même temps, c’est cohérent avec l’objectif de sarkozy de viser les 70% de propriétaires mais cette cible semble enterrée …

    Pour les entreprises, la gauche peut surfer sur la suppression de la TP et la mise en place de la CET … Et c’est encore peu palpable pour le moment …

    Pour info, je me suis essayé à analyser l’état des forces sur mon blog.

  9. Jean-Jacques BOIS

    Pour bien démontrer que je ne suis pas un “sceptique chronique”,je viens de me payer sur mon secteur favorable 3 heures de boitage.
    Je ne suis pas sur que cela suffira à mobiliser les déçus ( dont une grosse part de l’électorat ancien qui nous est habituellement acquis) du premier tour,mais nous verrons bien lundi.
    L’ouverture est difficie à avaler pour un bon nombre de nos électeurs de la Présidentielle,c’est un fait,surtout chez les gens de ma génération qui ont connu Cohn-Bendit sur les barricades!!!
    La coalition d’en face n’a aucun sens politique,et ne risque pas en cas de victoire de conduire à une gestion très efficace…ça c’est sur,mais il y a les indécrotables!!

  10. Ben

    salut Pierre,

    ici un drômois qui passe sa vie à ecouter la radio dans ses vignes, et qui donc s’énerve tout seul au fil de l’actualité et des commentaires politiques des journalistes populistes, démago et bien pensant…c’est toujours dans le même sens.
    Bref, je voulais ton opinion sur la question suivante : à ton avis, à quel niveau de % des votes E.Ecologie peuvent se reporter sur l’UMP ?
    Je te pose cette question car je me demande si cet accord avec le PS ne va pas décevoir quelques écolos !
    D’un point de vue global, ne penses tu pas que le PS a mis le ver dans le fruit avec cette fusion. Je parle à moyen et long terme.

    Salut, à bientôt et surtout bonne chance pour ta liste dimanche.

  11. Pierre BERAT

    @ Griffon, tu oublies les autres taxes “parafiscales” que touche la Région et qui concernent plus de 56 % des Français si ce n’est la totalité !

    @ Ben, salut valeureux vigneron, qui contribue à notre fierté rhônalpine. Concernant les reports d’Europe Ecologie, il y a eu des sondages qui ont montré qu’une part non négligeable de l’électoral pourrait ne pas voter PS. Cela ne m’étonne pas. L’électorat EE est diversifié. Par ailleurs, les candidats EE sont plutôt “maltraités” dans cette fusion de liste. Donc les électeurs doivent y réfléchir à deux fois. La difficulté, c’est que la plate-forme électorale de la liste fusionnée est tellement du verbiage, sans approche concrète des projets, qu’il y a un fort risque que beaucoup se fassent piéger ! Pour le reste, je ne pense pas que le fruit qui va résulter de cette fusion soit très gouteux !
    Continuons la mobilisation, avec la victoire, Rhône-Alpes retrouvera enfin une politique agricole et donc viticole !
    Bien à toi

Les commentaires sont fermés

2008 - 2019 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén