Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

Le grand choix, c’est dès ce dimanche

Opération diffusion de la lettre de Nicolas Sarkozy au peuple français le week-end dernier, sur les marchés du 3e, dans des conditions météos « extrêmes » dimanche !  Pour tout dire j’étais un peu perplexe sur la facilité de diffusion d’un document de trente pages, sans fioritures de communication. Je me trompais, le document est passé comme une lettre à la poste….

La demande était bien là. On entend parfois que les Français ne sont pas intéressés par cette campagne présidentielle. Ce que je constate, c’est que les Français sont demandeurs de contenu ; certains m’ont dit qu’ils étaient dans l’attente de ce document, d’autres, plutôt réticents a priori sur les documents de promotion politique, ont été intéressés par la lettre.

Pour ma part, je l’avais lue de façon approfondie le week-end précédent. J’y avais retrouvé les axes forts que je soutiens pour la France : une stratégie de rétablissement des grands équilibres budgétaires et économiques après la crise mondiale ; la vision d’une Europe renouvelée (complétée lors du discours de la Concorde) que la France pourra porter, avec d’autres, à Bruxelles ; les principes intangibles sur lesquels doit se fonder la communauté nationale ; des perspectives pour la jeunesse, mais de vraies perspectives et non de «petites carottes de court terme »…

Bien sûr, ce week-end, je n’ai pas rencontré sur les marchés que des supporters de Nicolas Sarkozy. Il est toujours plus difficile d’affronter la bataille des urnes, quand il a fallu piloter la France dans la tempête, que quand on peut se parachuter dans le débat politique avec un programme ambigu, addition de conditionnels et de mesures censées garantir à chacun au moins une petite satisfaction de court terme. C’est d’ailleurs avec un certain plaisir que j’ai vu l’équipe socialiste sur le marché de Montchat se faire questionner, « avec fermeté », par des passants, sur le concret et le sérieux du programme de François Hollande, questions précises à l’appui. Embarras, embarras du côté de FH2012.

Je disais donc que je n’avais pas vu que des supporters dimanche dernier. J’ai rencontré certaines personnes désabusées. J’ai parlé aussi avec de nos sympathisants, porteurs de critiques, parfois affirmées, sur telle ou telle mesure adoptée ces dernières années.

A toutes ces personnes, j’ai envie de dire : prenez le temps de lire la lettre de Nicolas Sarkozy,  tenez-vous en à l’essentiel, pensez à l’avenir durable du pays. Et soyez convaincu, que pour que cette voie d’avenir et de responsabilité puisse se réaliser, c’est dès le 1er tour qu’il faut affirmer ce choix.

Pour lire la lettre : http://www.lafranceforte.fr/lettreaupeuplefrancais/

Précédent

Indécence dans le 4e arrondissement ?

Suivant

Un second tour très Ve République

5 Comments

  1. milan

    En 1981 , la société ne devait pas donner la mort à qui que ce soit , serait-ce à un criminel , un assassin d’enfant . En 2012 , la société doit donner la mort à un malade innocent ou un vieillard innocent .
    Cherchez l’erreur .

  2. Math

    Oui, affirmer son choix le premier tour sera important. Le marché de Monchat fut révélateur. A cote de jeunes “quadras” de F.H , je ne les ai pas vu au secours de leurs collègues qui se étaient insultés . On voit la non unité quoi qu’ils en disent. Nous on ne laisse jamais seul un représentant de notre parti se faire insulter.
    Pour la Concorde, j’ai eu la chance de m”y rendre, ce fut génial et une telle ferveur des militants. Et des échanges avec des jeunes parisiennes qui voulaient y croire et tout faire pour que la victoire soit pour Nicolas Sarkozy. Alors dimanche on se mobilise de toutes nos forces pour faire mentir les sondages.

  3. Philippe

    Je viens de lire la lettre qui donne des perspectives réalistes dans un contexte contraint! A nous de nous exprimer pour l’essentiel Dimanche lors du premier tour! Cordialement.

  4. milan

    Toujours dans l’esprit de la lettre , si par MALHEUR nous ne réussissons pas , TOUS les pouvoirs de notre pays la France seront réunis dans les mains d’un seul parti ….
    La aussi cherchez l’erreur .
    Union soviétique ?
    OUI à Nicolas Sarkozi.

  5. Dominique

    Les médias manipulent l’opinion et la trompent. Ils s’éloignent vraiment de leur rôle initial. Rien ne nous fera reculer. Nicolas à la barre ! Sur le terrain les retours sont très favorables. Continuons d’y croire…

Les commentaires sont fermés

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén