Pierre Bérat

Engagé pour une droite ouverte, européenne, qui ne se désintéresse pas des Métropoles. Elu régional et municipal de Lyon jusqu'en 2020/2021.

Légèreté

Retour sur une semaine « de rentrée » très budgétaire avec l’intervention de François Fillon. Ce n’est ni l’actualité, ni le tir de barrage du PS qui ont été légers. Par contre, pour ce qui est des arguments de l’opposition, et de leurs propositions, là, c’est la grande légèreté.

Les sondages semblent montrer, et c’est là une bonne nouvelle, qu’une large majorité de Français est consciente que le niveau de dettes de la France n’est pas supportable, à la fois pour les années à venir, et pour les générations futures.

Au PS deux types de position : ceux qui pensent que l’on peut continuer comme cela, avec cette dette énorme, et ceux qui reconnaissent que cela n’est plus possible. Mais dans l’un et l’autre cas, il s’agit de faire croire que cet endettement s’est constitué depuis 2007, et surtout, il faut faire oublier la nécessité du Plan de relance, qu’il a bien fallu financer, quand la France, comme la plus grande partie du monde, s’est trouvée face à la plus grave crise économique et financière depuis 1945. Et pourtant rappelez-vous la fin 2008 : la position des socialistes, c’était alors de dénoncer l’insuffisance du plan de relance. Ils demandaient plus de dépenses publiques, ratio dépenses publiques de relance/PIB à l’appui, avec notamment une relance par la baisse de la TVA. Amnésie, amnésie…

Cette semaine, cela a été le tir de barrage contre la batterie de mesures présentée par le Gouvernement. Il fallait démontrer que ces mesures s’en prenaient exclusivement aux classes moyennes, la cible électorale du PS : ainsi, la classe moyenne s’est trouvée définie comme buveuse de coca cola « classique », adepte au quotidien des parcs d’attraction et revendant constamment ses résidences secondaires. Même la mesure sur les heures supplémentaires, dont les entreprises sont la cible directe, a été présentée comme pénalisant d’abord les salariés. Tiens, j’avais cru comprendre jusqu’à maintenant dans les positions de la gauche que les mesures sur les heures supplémentaires n’étaient qu’un cadeau aux entreprises sans intérêt pour les Français. Bien évidemment, pas de commentaire par contre du côté du PS sur la décision du Gouvernement, par la voix de Laurent Wauquiez, de verser un 10e mois de bourse complet aux étudiants. Ce n’était pourtant pas une décision facile dans le contexte actuel.

Le PS s’est bien gardé de commenter l’ensemble de la vingtaine de mesures censées permettre des économies de « façon équilibrée » ; pas plus qu’il ne trace de perspective sérieuse à moyen terme en matière de maîtrise de la dépense publique. Ce que l’on sait sur les leaders du PS, c’est qui a fait la bise à qui à la Rochelle… On connaît aussi le palmarès de l’hypocrisie de ses leaders sur le retour de DSK. Pour le reste, il faudra attendre.

Ah si, il y a eu quand même la référence de François Hollande à la mythologie de 1981. Merci, on connaît le résultat : la faillite en 18 mois et 30 ans de poison lent pour la société française.

Précédent

C’est reparti !

Suivant

Lignes de force

4 Comments

  1. estelle cadenas

    Bonjour,

    Avez-vous lu les propositions “fantaisistes” de Laurent Fabius en cas de victoire des socialistes à la présidentielle pour la future législature ?
    -L’abrogation du conseiller territorial
    -L’abrogation des “lois scélérates” en matière de sécurité et de justice
    -Le lancement d’une concertation sur les retraites, qui donnera lieu à une loi
    Qu’en pensez-vous ? En ce qui me concerne je voterais Nicolas Sarkozy pour éviter le retour de la “gauche caviar et rêveuse” au pouvoir, qui plongerait la France dans une situation désastreuse!
    Estelle

  2. Pierre BERAT

    Dans les semaines qui viennent, cela va être la course à celui qui trouve la mesure la plus “différenciante”. Ca promet ! Pour 2012, je partage votre choix bien sûr.

  3. lyons

    Ce week end devait être un rassembement pour le PS avec ses différences et son unité. Pour l’ouverture, M. Hollande a fait cavalie seul et même que Martine s’est invitée à sa table ronde!!!!!!Pour la clôture, tous ensemble les bras levé!!!!Quelle désolation. Vont-ils vraiment nous fraire croire, que celui ou celle qui sera désigné(e) à l’issue des primaires sera celui ou celle qui se pésentera. Les voix sont effectivement vraiment dissonantes au sein de ce parti qui n’arrive pas à convaincre! Je reste très attentive aux propositions concrètes et surtout au financement. Il ne veulent pas taxer la clase moyenne, que la classe des “riches” comment vont-ils s’y prendre. Ils oublient la “gauche caviar” qui a vraiment profitée de tous les avantages de la République. Baisser le salaire des ministres et du Président, voilà une proposition qui m’irrite car la plupart des élus du PS ne veulent pas la suppression des mandats éléctifs. Encore une incohérence où bien je ne sais pas lire. J’attends les debats qui devraient être programmés sur la chaine publique peut être va-t-on en apprendre!!!
    Oui pour la critique ils sont là mais pour le 10° mois de bourse pour les étudiants aucun commentaire. Alors attendons les miraculeuses idées pour se sortir de la crise.

  4. Pierre BERAT

    @ lyons vous avez raison les socialistes ne sont pas les derniers à pratiquer le cumul des mandats… et des indemnités !

Les commentaires sont fermés

2008 - 2021 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén