PB120011

Dossier important lors du premier Conseil d’arrondissement de l’année avec le lancement de la réalisation d’une bibliothèque municipale pour le 3e Est. Projet attendu, il a été approuvé à l’unanimité par le Conseil. Ce dossier a néanmoins permis de déplorer une fois de plus que l’aménagement du tènement RVI souffre d’un défaut de démarche urbanistique.

Cette nouvelle bibliothèque municipale sera implantée en rez-de-chaussée d’un nouveau programme de logement social, avenue Lacassagne, en bordure Nord du tènement RVI. Cette bibliothèque était attendue, pas forcément sur le tènement RVI, puisque le programme de la liste PS prévoyait plutôt une école. Mais quoi qu’il en soit, c’est un équipement très utile pour le 3e arrondissement Est.

Que penser de sa localisation ? J’ai eu quelques interrogations à la lecture du rapport, car il est mentionné plusieurs fois que cette bibliothèque permet une optimisation de l’opération foncière. Soit, mais le plus important il me semble c’est qu’elle réponde au mieux au besoin des habitants de sa « zone d’attractivité » sur Montchat, Sans Souci/Dauphiné et Villette/Maisons neuves. Cela veut dire une bonne complémentarité avec la bibliothèque du Foyer de Montchat et une bonne desserte en transport en commun. En la matière, l’équipement sera un peu loin du métro et le manque d’une station de tram rue Feuillat se rappelle à notre souvenir !

Ce dossier a été l’occasion d’une grande première ! C’est la 1ère fois que le Conseil d’arrondissement pouvait voir le plan d’aménagement du tènement RVI. Incroyable mais vrai ! Des plans avaient circulé ici ou là, mais le Conseil d’arrondissement n’a jamais discuté du plan d’aménagement, malgré l’importance de cet aménagement. C’est avec plaisir que j’ai constaté que nous avions été entendus sur un point : le futur jardin n’est plus enclavé au milieu du tènement, mais il est « pour l’instant » positionné au Nord-Est. Par contre, il est prévu de construire un immeuble de logement social (celui qui accueillera la bibliothèque) en façade de l’avenue Lacassagne, entre cette avenue et le jardin. C’est, il me semble,  une erreur urbanistique importante, car cela va renforcer l’effet « tunnel » de Lacassagne, privant d’une opportune ouverture sur un espace de nature… Je l’ai souligné lors du Conseil.

Cela aurait au moins mérité que l’on en discute avec les habitants. Mais l’aménagement des tènements RVI/Merck, c’est ça : ni concertation, ni vision urbanistique. On aménage au fur et à mesure, en fonction des « opportunités » et des « coups » que l’on peut faire, et on présente le plan de ce qui va être réalisé. Un beau cas d’école pour des étudiants en urbanisme pour illustrer les erreurs de méthode à éviter. Pour ma part, je crois que tout cela aurait mérité un vrai projet participatif de définition d’un nouveau quartier.