C’est avec un grand plaisir que j’ouvre les colonnes de ce blog à Simone-Marie EPINAT , qui a beaucoup œuvré pour notre Ville en tant qu’adjointe de la Mairie du 3e à la Culture puis à la Vie associative. Parmi ses nombreuses initiatives, elle a fait entrer la Culture à la Mairie du 3e, avec la grande variété d’expositions dont elle a assuré la programmation et le montage, repérant les artistes et créant les opportunités de rencontre avec les habitants du 3e. Son billet d’humeur est instructif sur le thème  « L’arrivée du PS à la Mairie du 3e marque le début de l’Histoire ! », et pleinement d’actualité puisque la presse du jour nous apprend qu’une toile a été dérobée à l’occasion de l’exposition.

« Exceptionnel : en dehors de ce qui est courant, UNIQUE  (cf. Paul Robert ). Dès que l’actuelle Mairie du 3ème organise une manifestation, elle la qualifie aussitôt d’exceptionnelle (Lu dans Lyon Citoyen d’octobre au sujet de l’exposition consacrée à Eugène Brouillard).

Eh bien , non ! Toute remarquable que fut cette exposition qui nous a été donné de voir récemment (mais comment faire autrement avec Brouillard), elle ne fut pas exceptionnelle .

Non, car la Mairie du 3ème a déjà rendu un premier hommage au grand peintre en juin 2003, avec 24 toiles rares issues de collections privées. C’était exceptionnel et très émouvant car, pour la toute première fois, Brouillard était honoré à la Mairie où il avait exécuté son grand oeuvre dans la salle des Mariages . Il y a bien eu une vie dans cette maison avant 2008…. mais à l’époque, Eugène Brouillard n’intéressait pas beaucoup la Gauche.

Bonaparte disait : ” A la deuxième fois , cela devient une habitude.”

Simone-Marie EPINAT”