Mai 04

Intervention lors du Conseil d’arrondissement du 4 mai 2010 sur le projet de modification du Plan Local d’Urbanisme

« Il nous est demandé de donner un avis sur le projet de modification n°7 du Plan Local d’Urbanisme. Cette modification n’est pas anodine, tout au moins pour ce qui concerne le 3e arrondissement.

Trois dispositions me posent problème.

1) La première vise, si j’ai bien compris, à supprimer l’emplacement réservé pour réalisation d’une place publique sur l’îlot Créqui/Chaponnay/Edison. Cela signifie que les immeubles actuels seraient maintenus, ou que de nouvelles constructions pourraient être réalisées à la place. Je dis « si j’ai bien compris » car le moins que l’on puisse dire, c’est que cette modification est un peu masquée. Elle n’est bizarrement pas reprise dans la synthèse et Mme Panassier ne l’a pas évoquée dans sa présentation.  

Ce n’est pourtant pas une modification anecdotique. Chacun sait qu’il s’agit d’un projet majeur de renouvellement urbain du secteur Voltaire ; un projet qui, il est vrai, traine en longueur, du fait de la lenteur d’acquisition des appartements pour pouvoir réaliser la place publique.

Avec cette modification, la collectivité effectuerait un virage à 180 degrés dans sa politique urbaine pour le secteur. On peut discuter de l’opportunité de créer cette place publique, notamment compte tenu de la difficulté de mener l’opération. Mais justement, ce revirement majeur a-t-il été concerté ? Le CIL et le Conseil de quartier ont-ils été saisis du projet ?

Je me pose aussi la question des suites si la modification est approuvée. S’il y a maintien des immeubles, pour quels types de logements ? Quelle sera la destination des appartements déjà acquis par la collectivité ? Nous constatons qu’une autre modification du PLU qui nous est proposée, sur le tènement voisin, vise à réduire l’emplacement réservé pour espace sportif pour créer une réservation pour programme de logements aidés. Nous savons que ce secteur comporte déjà un parc de logement social très important. Il faut veiller à la mixité de l’habitat dans ce secteur.

2) Deuxième interrogation : il nous est proposé de supprimer l’emplacement réservé pour espace vert rue des Petites sœurs. Deux motifs sont avancés : le coût d’acquisition pour la collectivité et le projet d’extension du square du Sacré Cœur.

Cette décision n’est pas souhaitable : elle fait perdre l’opportunité de réaliser un square à proximité immédiate des écoles de la rue des Petites sœurs, et l’extension du square du Sacré Cœur ne remplira pas la même fonction. Nous savons pourtant combien ces équipements sont utiles au voisinage des écoles.

C’est un nouveau mauvais coup porté aux espaces verts à Villette Paul Bert, quartier qui devrait pourtant être hautement prioritaire pour la réalisation d’espaces verts, notamment dans sa partie Nord. Après la démission de la Ville de Lyon pour le terrain Keller Dorian, l’approche modeste retenue sur le tènement Meynis, et les menaces qui planent sur l’Esplanade Dauphiné II, voici un nouveau renoncement de votre équipe en matière d’espaces verts à Villette, avec de nouveau l’argument du coût. Comme quoi, pour vous, il y a des projets qui seraient trop beaux pour Villette.  

3) Enfin, troisième interrogation, qui est plutôt d’ailleurs un constat. Une modification envisagée permettrait de construire à une hauteur de 50 mètres sur le terrain situé au Sud de l’avenue Félix Faure, le long de la voie ferrée. 50 mètres, rien de moins.

On comprend maintenant pourquoi vous avez tenu à déplacer le skate parc au risque d’en diminuer l’intérêt. Il devait en effet se faire sur ce terrain qui devrait donc accueillir une construction de 50 m. C’est ainsi le moment de vérité et l’épilogue pour ce dossier du skate parc.

En conclusion, je crois qu’il faut concerter et réétudier le projet de suppression de l’emplacement réservé de la rue de Créqui et qu’il faut revoir les deux autres modifications dont j’ai parlé.

Le bonheur est dans la ville proclame le Grand Lyon sur les panneaux publicitaires. Monsieur le Maire, vous affichez constamment « L’urbain et l’humain » comme ligne d’action de votre politique, mais vous agissez « béton et densité urbaine ». Telle est la politique que vous déclinez avec cette modification du PLU. C’est par ces petites touches que l’on modifie le cadre urbain.

Dans l’intérêt des quartiers Voltaire, Villette et Dauphiné, il ne semble pas opportun de donner un avis favorable à cette modification du PLU. En l’état je voterai contre ce dossier. »

L’enquête publique sur ce projet de modification du PLU se déroulera du 11 mai au 17 juin 2010.

 Je ne fais pas figurer les réponses pour éviter les problèmes de citation (le procès-verbal n’est validé qu’avec un certain délai). Mais vous pouvez consulter l’intégralité des débats sur le site de la ville de Lyon à l’adresse suivante :

http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/arrondissements/3arrdt/vie_democratique1733/conseil_darrondisse/?aIndex=1

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , ,

Oct 26

Il y a quelques semaines, lorsque je déplorais dans un post le nouveau retard de réalisation du skateparc du 3e, j’ai reçu un mail me conseillant de m’intéresser aussi aux caractéristiques de cet aménagement, afin d’éviter la réalisation d’un équipement répondant mal aux attentes des skateurs. Après avoir pris quelques contacts, j’ai eu la confirmation qu’il s’agissait bien d’un aspect du dossier à suivre de près. J’ai donc demandé des informations précises sur l’aménagement projeté.

 

J’ai ainsi obtenu de la nouvelle équipe d’arrondissement le plan de l’aménagement projeté (voir ci-après), sachant que ce skateparc va être réalisé sur une parcelle de 600 m². Nous connaissons aussi maintenant le budget du projet : 100 000 euros, terrassement de la parcelle et enrobé compris.

 

A ce stade, je suis preneur d’avis de skateurs sur l’aménagement projeté. Vous le savez, ce projet de skateparc de proximité dans notre arrondissement m’est cher puisque je l’avais défendu dès 2002, en liaison avec un groupe de jeunes de l’Espace Montchat, pour une prise en compte par le plan de mandat de la Ville de Lyon. Je suis d’autant plus preneur d’avis que je ne suis pas certain que les choix aient été faits en demandant l’opinion des premiers intéressés. Si vous pratiquez le skate ou le roller, ou si vos enfants ou petits-enfants le pratiquent, n’hésitez pas à me donner votre avis à partir du plan ci-dessous. Vous pouvez le faire soit en postant un commentaire (signé ou avec un pseudo) ou en m’adressant un mail confidentiel via la rubrique « contact ».

 

Pour faciliter la lecture du plan, voici à quoi correspondent les divers modules du skateparc :

  • A = lanceur
  • B = barre de glisse
  • C = fun box
  • D = double mini spine
  • E = tremplin courbe
  • F = lanceur
  • G = tremplin droit

écrit par Pierre BERAT \\ tags:

Sep 06

 

Cette fois ça y est, la rentrée est vraiment là, y compris au plan politique. La semaine a été rythmée par les rendez-vous habituels : réunion de groupe municipal, visites et rencontres sur le « terrain ». Mais c’est dans la tristesse que cette semaine avait débuté.

 
 Nous avons en effet appris la disparition de Monsieur TASSANI. Résistant, déporté, combattant de la liberté, il était le respecté Président de l’association des Rescapés de Montluc, prison où il avait été détenu avant d’être déporté. Chaque 24 août, il organisait la commémoration de la libération de Montluc par la résistance. Détenu dans cette prison, ayant subi la torture avant de partir en déportation, son témoignage lors de cette cérémonie avait une grande force. Il permettait de se souvenir qu’ici, au cœur du 3e, tant de femmes et d’hommes ont été victimes de la barbarie. Georges TASSANI s’était fait le devoir de transmettre cette histoire de la résistance et de la déportation, et pour cela, de conduire une action déterminée pour que la prison Montluc devienne un lieu de mémoire, projet qu’il a mené à terme (voir l’hommage rendu par Dominique PERBEN).

 

Rentrée politique donc cette semaine. Nous avons eu la première réunion du groupe municipal Ensemble pour Lyon pour préparer les conseils d’arrondissement ; l’occasion de féliciter Michel HAVARD pour la mission que vient de lui confier le Président de la République sur le « bilan carbone ». L’occasion aussi d’échanger avec notre Secrétaire d’Etat aux aînés Nora BERRA, toujours aussi conviviale et accessible. Elle nous a exposé ses thèmes de travail ministériel : la prévention de la grippe A, le plan Alzheimer, l’aide aux aidants, un futur débat national « seniors »… Notre discussion de groupe s’est terminée sur la question de la diversité des modes de garde «petite enfance ».Cette semaine fut aussi rythmée par des rencontres avec des concitoyens pour aborder divers sujets : la rentrée scolaire – en tant que parent et élu ! -, le fonctionnement des conseils de quartier, la prochaine mise en œuvre des contre sens cyclables, les aménagements de voirie rue « Saint Maximin ». Je constate que le chantier du skate parc Dauphiné a peu avancé cet été. Alors que dans le cadre du Plan de relance, les pouvoirs publics se démènent pour accélérer l’ouverture des chantiers, le projet de skate parc semble en marge de cette dynamique. La Mairie du 3e  est décidément peu performante sur ce dossier. Bizarre et surtout dommage pour les jeunes qui attendent d’utiliser l’équipement.

 

 

Le site du futur skate-parc le 4 septembre
Le site du futur skate-parc le 4 septembre

 

 

 

 

Pierre Bérat

 

 

 

 

 

 

 

 

écrit par Pierre BERAT \\ tags: , , , , ,