Pierre Bérat

Engagé pour une droite ouverte, européenne, qui ne se désintéresse pas des Métropoles. Elu régional et municipal de Lyon jusqu'en 2020/2021.

Tout un symbole

Michel Havard et Pierre Bérat - Réunion de lancement Ensemble pour Lyon 3e
Michel Havard et Pierre Bérat – Réunion de lancement Ensemble pour Lyon 3e

Réunion de présentation de « 10 ans de mandat de Gérard Collomb » au Palais de la mutualité lundi dernier. De nouveau, la grosse artillerie de la communication pour promouvoir l’action municipale : animateur,  film branché, démocratie participative « maîtrisée », buffet… Mais au fait combien toutes ces actions de promotion nous coûtent-elles en tant que contribuables : réunions avec gros moyens de communication, Lyon Citoyen, numéro spécial « bilan de mandat » de Vision 3e …?

Bien que très professionnelle, la mécanique de cette « rencontre » avec les habitants s’est grippée par deux fois. Tout d’abord lorsque les nuisances nocturnes dans le quartier Mutualité/Augagneur, liées aux Berges du Rhône, ont été évoquées par de nombreux habitants qui n’en peuvent plus. Et dire que Thierry Philip annonçait il y a peu que les problèmes se réglaient dans le secteur. Bien sûr la réponse à l’exaspération a été classique : c’est l’Etat qui ne met pas à disposition suffisamment de policiers pour assurer la tranquillité. Mais la vraie question c’est  : est-ce que l’Etat doit assumer tous les projets mal maîtrisés lancés par les collectivités ?

Deuxième grippage avec le projet Part Dieu 2020. Gérard Collomb s’est lancé dans un exposé enflammé sur le projet : comme toujours on passe très vite sur les constructions de tours mais par contre on s’étend longuement sur les carrés d’herbe que l’on va créer ! Une allusion toutefois à l’un des projets de réaménagement lourd avec le devenir des constructions autour de la place de Milan à côté de la gare (« futur cluster d’affaires »). Le Maire de Lyon a alors parlé de la nécessité de réaménager un secteur avec des immeubles “pas terribles”. Manque de chance, l’un des occupants était présent et il a déploré que l’on parle ainsi de sa copropriété. Il a aussi dit sa consternation que les habitants du secteur n’aient eu aucune information « détaillée », déplorant, comme je l’avais fait, que les projets de tours soient dévoilés à Cannes, alors que les Lyonnais ne savent rien pour l’instant.

Le hasard a fait que l’association « Ensemble pour Lyon 3e » a été lancée quelques jours plus tard à deux pas de cette place de Milan. Tout un symbole tant cette « affaire » est significative des problèmes posés par la gestion municipale actuelle.

Moment très sympathique pour ce lancement de  l’association EPL 3e, en présence de Michel Havard ; des amis que l’on retrouve après quelques années et des personnes qui nous rejoignent. Cette association rassemble les élus municipaux EPL et tous les Lyonnais qui souhaitent travailler à un projet alternatif pour la Ville de Lyon. Je suis l’animateur pour le 3e arrondissement : n’hésitez pas à me contacter via la rubrique « Contact » de ce blog si vous souhaitez nous rejoindre.

Dès ce week-end, nous avons mené une première action avec la diffusion sur les marchés du 3e de notre bilan de la mi-mandat. Disons-le clairement, le climat est assez hostile à la « politique » du fait des affaires récentes. Mais en fait, après explication de notre démarche, j’ai surtout noté un intérêt pour les questions municipales et la vision de l’opposition sur le bilan de mi-mandat et pas mal de doléances. Bref, une présence de proximité très utile !

Précédent

Ambiguïté suite

Suivant

Introspections européennes

4 Comments

  1. sans souci

    bilan de dix ans de règne du roi COLLOMB !: l’autosatisfaction puissance 10..
    en oubliant de parler du manque patent de piscines (en confondant charial et garibaldi), sans parler de l’Hôtel Dieu, vendu à la découpe, pourtant inscrit “dans le patrimoine lyonnais”et largement subventionné par les gones inconnus ou célèbres. (voir le nom des nombreux donateurs inscrits dans la cour côté place de l’hôpital).

    La gestion de l’édile actuel : on fait, on détruit, on construit et on concerte après…. ou pas. belle exemple de démocratie.

  2. guyot/mogu

    L’auto-satisfaction est généralisée pour la grande et la petite municipalité (3ème)et on nous endort avec des faux arguments et des bilans inexacts, très intéressant à consulter le dernier bulletin de CANOL n° 43 de juin 2011, quand est-ce que les politiques vont tenir compte des remarques de ces associations qui défendent les intèrèts des citoyens.

  3. edmee

    je dois dire qu’à dire personnelles je suis inondée de

  4. BURNIER

    La municipalité actuelle est à côté de ses “pompes”, tours et carrés d’herbes un point positif est d’améliorer le cheminement des piétons parce que de la gare de la Part-Dieu à l’avenue de Saxe c’est pas triste d’autre part la circulation automobile est là et pour un bon bout de temps et à vouloir la réduire en rétrécissant les voies de circulation qui existent on va dans le mur de la pollution grâce aux bouchons

Les commentaires sont fermés

2008 - 2021 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén