Pierre Bérat

Conseiller municipal de Lyon 3e, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes

Un air de flûte

Habitants du 3e arrondissement, je vous propose de vous mobiliser pour que le Maire de notre arrondissement se voit décerner le prix de “l’humour en politique”. Je m’explique…

Vous connaissez mon combat pour défendre le cadre urbain de Montchat en cherchant à préserver les maisons traditionnelles de ce quartier. Il ne s’agit pas de figer le quartier mais de faire en sorte que les maisons les plus typiques de l’urbanisme montchatois ne disparaissent pas du fait de l’urbanisation/densification. Ces dernières années, la Mairie PS du 3e arrondissement n’a rien fait en ce sens et a même repoussé brutalement nos propositions (voir ces propositions).

Cet été, dans un  courrier largement diffusé dans les boîtes aux lettres, en réponse à une pétition d’habitants dénonçant l’urbanisme désordonné du quartier, Thierry Philip a écrit les choses suivantes. “Dans l’attente de la révision générale (du PLU), nous nous saisissons des révisions partielles et annuelles pour protéger au mieux certains éléments.” C’est ce que j’avais proposé et qu’il avait jugé impossible… et ces bonnes paroles ne sont pour l’instant traduites par aucun élément concret concernant les maisons à protéger.

Mais là où cela devient “burlesque”, c’est quand il évoque que pour défendre l’urbanisme traditionnel du quartier, “il a ouvert des discussions fructueuses avec un promoteur… qui a accepté de retravailler son projet pour garder le muret d’enceinte, la porte du petit jardin et les arbres” (voir photo ci-dessous). Il s’agit effectivement d’une opération assez emblématique de la mutation urbanistique du quartier. Sur ce terrain situé à l’angle du cours Docteur Long (au 98) et de la rue Louis s’élevait une belle villa montchatoise, au cœur du quartier. Elle a été démolie et un immeuble haut est en train de la remplacer. Cette démolition a créé un choc dans le quartier. Mais le Maire nous dit que tout va bien, le muret et la porte de l’ancienne villa ont été sauvegardés…. Pathétique. Toutes proportions gardées, c’est un peu comme si le gouvernement décidait de démonter la Tour Eiffel mais nous rassurait en nous disant qu’il garde la pompe à incendie au pied de l’une des piles !

Pour notre part, lors du dernier conseil d’arrondissement, nous avons voté “contre” une garantie de la ville pour la réalisation d’un programme de logement social dans l’immeuble en construction. Nous contestons l’inaction de la Mairie pour préserver l’urbanisme du quartier, nous n’allons pas en plus la soutenir quand elle est partie prenante de la densification. Par ailleurs, nous contestons le fait que ce programme de logement social ne comporte pas de places de stationnement ; le quartier de Montchat connaît aussi d’importants problèmes de stationnement.

“Prix de l’humour” ? Oui, si cet air de flûte, qui masque en fait une inaction évidente, ne portait pas sur un problème réel.

 

 

Précédent

Que fait la ville en matière de tranquillité publique ?

Suivant

Vide-greniers in, vide-greniers off

12 Comments

  1. Milan

    Ce blockhaus remplace cette adorable maison de famille avec ses arbres illuminés l’hiver ? Est-ce un mauvais rêve ? Est-ce la flûte même pas enchantée de la mairie qui conduit à ce désastre ?
    La gauche aime les désastres . Nous le voyons bien tous les jours .

  2. Math

    Malheureusement, le quartier de MONTCHAT devient petit à petit une zone urbaine trop dense, en me promenant cours du Docteur Long, j’ai été effrayée par le nombre de constructions en cours sur cette avenue. Pour le cas cité, j’ai été “soufflée” de voir un immeuble en construction à la place de la petite maison.
    Certes, il faut densifier, car tous lyonnais a le droit de se loger dans LYON et ne pas s’expatrier dans les communes voisines, mais cette densification doit être réfléchie et non pas le “lobbie” des promoteurs. Ce qui est regrettable, c’est qu’aucune étude de prise en compte sur les capacités d’accueil dans les écoles soient réalisées, aucun complexes sportifs, tout se fait dans la précipitation. Le quartier de Montchat, coeur de ville n’existe plus. Merci de nous indiquer le taux de logements sociaux actuellement, je pense qu’il doit être largement dépassé.
    Pour le stationnement c’est un leurre, à regarder la rue de Bonnand, cet hiver cela ne sera pas triste pour les engins de déneigement!!!!Il faut le dire, les promoteurs construisent des immeubles avec garages en sous-sol sans respecter les normes de stationnement en vigueur au sein de ces nouvelles constructions. On vends les garages et les places qui normalement devraient être des places de stationnement aux personnes à mobilité réduite, la règle des 5% n’est même pas respectée dans ces nouvelles constructions où seul compte le profit. Dernièrement lu un article dans presse des nuisances sur la place Henri, quartier qui était autrefois calme, mais en supprimant la maison et l’espace vert, un immeuble “immonde” a été élevé sans se soucier du paysage urbain qui se dégrade dans notre espace de monchatois. Continuez Pierre à nous défendre le plus que vous pourrez pour que ce quartier ne devienne pas avec le temps une zone dite prioritaire dans la sécurité Le maire de Lyon a fait le tour des commerçants du cours du Docteur Long il n’y a pas longtemps, par des échos cela n’a fait ni chaud ni froid sur les commerçants qui lui ont évoqués le point noir de stationnement mais avec ses airs de “minauder” avant les municipales , il ne fait rien. Si en changeant de sujet, les impôts il ne désire plus les augmenter vous avez dit bizarre!!!!!!!!!!!!!!!! la lutte doit se poursuivre pour sauver notre quartier avec ses maisons qui n font le charme. Arrêtons de “bétonner ” et faire un choix sur des programmes qui ne nuisent pas à l’environnement. Le maire du 3 obéit aux ordres de son patron, il n’a pas de pouvoir et se laisse guider par l’obsession des prochaines échéances électorales.

  3. Stéphanie

    Pauvre quartier de Montchat que l’on ne reconnait plus, toutes villes ayant un quartier “village” au sein de sa ville devrait le préserver.
    Mais c’est vrai que pour le maire actuel de Lyon, le mot “préserver” n’a aucun sens, ce maire ne connait que les mots “béton” et “bouchon à effet de serre”.

  4. edmee

    une copie collé de ce qui se passe actuellement depuis 2012

  5. Sylvie

    Je viens de voir une adresse de SCI sur la grille de la maison qui jouxte la pharmacie place Bonnand… On peut donc prévoir dans ce seul espace un peu verdoyant du Cours Docteur Long un nouvel immeuble de 6 à 7 étages. Le canyon sera bientôt complet.

    Pour répondre au post précédent, le quota de logement sociaux ne sera jamais atteint, vu qu’il augmente plus vite que les constructions. Il vient de passer de 20%, ce qui était déjà beaucoup, à 25% dans l’indiférence générale. Sachant qu’environ 50% des propriétaires occupent leur logement, c’est vers la disparition du secteur locatif libre que l’on s’achemine.

  6. Bois

    Il faudra que je t’invite un jour à une réunion du groupe de travail : Bâtiments et Urbanisme issu des conseils de quartier de la Croix-Rousse.
    La préservation de l’aspect de notre quartier se fait arbre par arbre….
    Ce groupe est redoutable par ses compétences et son influence.
    Monchat fait encore partie de Lyon que je sache!

  7. Gaël

    M. Berat est un bon lecteur de Nicolas Sarkosy. Marteler des mensonges, il en restera toujours quelque chose… Le PLU de Montchat autorise les propriétaires à vendre à un promoteur (et c’est impossible à changer sur le cours du Dr Long) et ceux-ci à construire à une hauteur limitée. Si M. Berat (peu probable) se retrouve à la mairie du 3e il fera comme tout le monde, il ne pourra pas ne pas appliquer la loi.
    Après, “Montchat musée” (M. Bérat) ou “Montchat à vivre” (T. Philip), voilà enfin un vrai débat.

  8. helene

    Qu ‘il est beau ce mur …effectivement bien triste …c’est le patrimoine de monchat qui part …..par contre cogedim …je ne pense pas que ce soit du logement social
    aussi pathétique d’entendre parler de sol facile a la part dieu qd on supprime les espaces verts au sol pour les transférer sur le toit du centre commercial ….allez y sur le toit du centre commercial avec des pousettes des rollers ou un vélo c ‘est sure que c’est facile
    bref on est dans une situation d’urbanisme désordonné au profit de promoteurs privés
    je vous invite aussi a aller consulter l’enquête publique sur la tansformation de la gare de la part dieu ….une véritable tentacule insécurisante …Avec des problèmes de circulation automobile non résolus …..ils vont qd m^me par nous recréer le centre d’échange de perrache qui est tout sauf fonctionnel et beau ….mais a perrache aussi il y un espace vert en toiture que tout le monde ignore car très difficilement accessible …de qui se moque t on ?

  9. Pierre BERAT

    @ M. Bois, oui j’ai souvent conseillé à nos élus PS d’aller voir ce qui se passe ailleurs…
    @ Hélène, je confirme, il y a bien une partie “logement social” dans cette opération. Sur la Part-Dieu, je partage… votre comparaison avec Perrache est pertinente.
    @ Gael. Oui le débat est salutaire ! Vous m’accusez de mensonge, je pense que vous maîtrisez mal le sujet. Mais je ne suis pas étonné le Maire du 3e comme son adjointe à l’urbanisme ne le connaissaient pas plus quand j’ai fait mes propositions en 2012. Certes il y a un PLU qui fixe des règles et permet de construire haut sur le crs Dr Long. Mais il est possible dans le PLU de lister des éléments bâtis à préserver. Sur cette liste pour le 3e arrondissement, il n’y a que deux maisons de Montchat… pour une liste pourtant bien fournie. Et il est possible de compléter cette liste dans les révisions intermédiaires du PLU. Donc si la Mairie PS du 3e avait vraiment eu la volonté de préserver les plus belles villas de Montchat, elle aurait pu les ajouter depuis 2008 sur cette liste des éléments à préserver. Quant au salutaire débat, il se fera plutôt sur les bases suivantes ; développer Montchat tout en conservant son âme (mon projet) contre la volonté de banaliser ce quartier pour de petits objectifs électoraux…

  10. helene

    Gael il ne faut pas confondre urbanisme et bétonnage…..l urbanisme c ‘est aussi préserver le caractère architecturale d’ un site ; vous oubliez aussi le droit de préemption étendu …donc le propriétaire privé ne peut pas forcément faire ce qu ‘il veut …avez vous entendu parler des DIA ? on peut tout a fait concilier construction et préservation du patrimoine . certes les amis du maire de lyon a savoir vinci , eiffage et d’autres ne voient pas les choses sous cet angle
    pour finir la ville a tout a fait le droit de préempter une construction qu elle souhaiterait préserver …mais force de voir que ce n’est pas le cas

  11. helene

    Bois dans le 3eme par de réelle concertation sur la révision du PLU. d’ailleurs la modification 10 est passée sans réelle concertation … malgré la mobilisation d’association qui a developpé des idées point par point avec de réelle compétence … on a pas été écouté .On envie la croix rousse !!!

  12. helene

    Pierre , je suppose que la partie logement social c’est les 25 pour cent obligatoire dans le cadre de la loi SRU …..c est la loi …mais cela n’empêche pas de travailler intelligemment et de préserver le patrimoine et les éléments batis caractéristiques ….de plus le 3eme n ‘est pas sans foncier , des terrains en friche qui pourraient servir de terrain a batir plutot que de démolir ce qui fait l’histoire
    et l ‘âme d’un quartier

Les commentaires sont fermés

2008 - 2019 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén