Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

Vous avez dit dérapage ?

Pour mon 2e post de rentrée, c’est à un communiqué de Najat Vallaud-Belkacem, adjointe au Maire de Lyon et conseillère générale de Montchat que je vais réagir. Ce communiqué de Mme Belkacem, signé en tant que secrétaire nationale du PS, se veut une réaction au discours de Grenoble du Président de la République, sur la Sécurité.

Ce communiqué, comme d’autres, est choquant. Et je le dis à « froid », un mois après sa parution. Ce n’est donc pas une réaction épidermique.

Son titre tout d’abord : « Si être Français se mérite, être Président des Français se mérite aussi ». D’évidence, il est nécessaire de rappeler à Mme Belkacem que ce mérite, ce sont les Français qui en jugent lors d’une élection présidentielle tout ce qu’il y a de plus démocratique. Pour le reste, nous sommes dans un Etat de droit, et l’action du Chef de l’Etat s’inscrit dans les règles de notre République. Il ne revient pas à des « consciences autoproclamées » d’apprécier la légitimité du Président de la République.

Deuxième élément particulièrement choquant, le commentaire de Mme Vallaud-Belkacem sur la question de la déchéance de nationalité, proposée par le Président, pour des personnes ayant acquis récemment la nationalité et qui commettent des crimes. Je cite Mme Vallaud-Belkacem : « ses propositions sur les citoyens « d’origine étrangère » nous ramènent aujourd’hui, n’ayons pas peur des mots, au régime de Vichy, le seul à être allé aussi loin en retirant la nationalité française à un certain nombre de citoyens de ce pays. »

De tels propos sont bien sûr outranciers, et on ne manque pas de les rapprocher du discours de Martine Aubry de ce week-end « sur la sécurité, la droite c’est le pugilat et la gauche le résultat »…  Mais ces propos sont aussi irresponsables et irrespectueux. Il est en effet irresponsable pour le représentant d’un parti politique qui aspire à l’alternance, de « jouer ainsi avec les références historiques ». Un tel responsable politique affaiblit ainsi la République.

Ils constituent aussi un grave manque de respect pour les personnes ayant subi les déchéances de nationalité du Régime de Vichy. Irrespect car cela revient à un amalgame entre la situation de délinquants « confirmés » et celle de personnes qui ont perdu la nationalité française sous le régime de Vichy, non pas pour des actes délictueux ou criminels, mais pour ce qu’elles étaient ou pour leur engagement patriotique.

En se référant avec abus aux faits historiques, ce sont la mémoire et la force des enseignements de l’histoire qui sont atteintes.

Précédent

Pourquoi se priver de la possibilité de choisir ?

Suivant

Paroles de responsabilité

11 Comments

  1. Marie

    Et bien, Pierre, tu es en forme……. tu commences fort……… mais ce que tu écris n’est que vérité.

  2. Milan

    Le Premier ministre vient de qualifier de ” faute grave” la comparaison à laquelle se livrait l’archevêque de Toulouse ( lui aussi ) à propos de la déportation des Juifs et le l’expulsion des Roms de France . Cela peut s’appliquer à tous les autres.

  3. Valat Jacques

    Bravo Pierre, le long discourt d’Aubry nous a fait nettement comprendre que le PS n’a aucune solutions ni programme et que leur projet se réduit aux insultes et au manque de mémoire car c’est bien le maire de Lille qui est venu demander plus de sécurité pour sa ville début juillet!
    amicalement

  4. sans souci

    N’apportant aucun solution crédible et à court d’arguments , Mme VALLAUD-BELKACEM se borne à critiquer le Président de la République, élu DEMOCRATIQUEMENT. Elue de la République, Mme VALLAUD-BELKACEM devrait relire la Constitution française de 1958. Tout y est inscrit. On peut ne pas apprécié l’homme, mais en s’en prenant à la Fonction, Mme VALLAUD-BELKACEM s’adresse à tous les français : je suis offusqué de ces propos.

    Et que de dire de cet amalgame : comparer les délinquants ou criminels d’aujourd’hui avec les déchus de la nationalité française par VICHY…. quel irrespect total vis à vis de ces femmes et de ces hommes qui l’ont été parce qu’ils étaient résistants, francs-maçons, juifs ou homosexuels …Ils n’avaient pas, eux, volé ou tué. NON.

    Gardez votre sang-froid Madame….

  5. Milan

    Alexandre Soljenitsyne fut condamné à l’exil et déchu de sa nationalité simplement parce qu’il avait un opinion .

  6. Lyons

    Enfin des paroles sensées, je désespérais de constater que seuls les donneurs de leçons pouvaient s’exprimer sans choquer l’opinion publique.
    A ce jour, le Président de la République élu si ma mémoire ne “défaille pas” à 52% du suffrage universel est le représentant de la France. Les propos tenus par des personnalités dites responsables sont affligeantes. Ils sont les meilleurs!!! mais on subit encore à ce jour le résultat de leurs initiaitves quant ils en avaient la responsabiltié. Heureusement qu’avec la crise monéraire mondiale nous avions Nicolas SARKOZY, je n’ose m’imaginer dans quelle situation misérable nous serions à ce jour . Dès qu’une réforme est annoncée, on n’attend même pas de la lire on critique. Les mesures prises en matière de sécurité, un maximum de gens les approuvent en silence mais n’osent les exprimer car il sont automatiquement critiquer. Alors il faudrait peut être “conseiller” à Mde la conseillère de Montchat de réviser l’histoire de France.
    Et de même les devoirs des élus qui sont les représentants de la République.

  7. Bonjour Pierre,

    Si les dispositions présentées au Parlement suivent celles de 1938, la mesure serait exécutable pendant dix ans à partir de la naturalisation. Entre 1927 et 1940, il n’y avait eu que 16 cas de déchéance pour crime ou délit commis ayant entraîné une condamnation d’au moins un an d’emprisonnement.

    Rappelons-nous aussi que le régime de Vichy avait mis en place en 1940 une commission spéciale chargée de réexaminer les dossiers de toutes les personnes devenues Françaises depuis 1927, les familles de Marc Chagall, Serge Gainsbourg ou Jean Ferrat furent inquiétées et 7000 Juifs d’origines étrangères furent déchus de la nationalité, sans compter le Général de Gaulle, le Maréchal Leclerc de Hauteclocque, Pierre Mendès France, de nombreux résistants ou encore les avocats Pierre Cot et Henry Torrès, respectivement parlementaire progressiste et républicain-social …

    A bientôt.

  8. Pierre BERAT

    C’est bien en référence au sombre épisode historique décrit par Sans souci ou Briavel, dans la 2e partie de son commentaire, que je dénonce l’amalgame indigne auquel Mme Belkacem participe.
    Bonne journée à tous

  9. Lyons

    Un article dans le monde du 31/08/2010 démontre encore la vision uthopique des détracteurs de la sécurité. A Lille, mde la maire exécute l’action pour expulser une population qui la dérange, Mais elle a le droit car elle l’a fait avant le disocurs de Grenoble.
    Mauvaise foi quand tu nous tiens!!!!!!!!!!!!!!!!!

  10. iI faudrait lire l’article de Monsieur André Gérin qui craint que la gauche se trompe, en faisant de l’anti- Sarkosysme primaire sur la sécurité et que l’effet attendu, lui soit plutôt défavorable.
    Article paru dans le Progrès il y a quelques jours

    Autres sujets intéressants: Monsieur Collomb avec les Roms.
    Paroles de Monsieur Rivaltat qui se plaint du manque de réussite de l’enquête sur la destruction du matériel des TCL.. Que pensez du côut de la végétalisation du Bd Vivier Merle etc..
    ur la destruction

  11. Pierre BERAT

    Commentaire lu ce jour sur le blog de Thierry Philip, Maire du 3e, suite à un de ses posts : “Mesdames et messieurs les Elus de Gérard Collomb en ces temps de resistance contre ce gouvernement digne des pires fasciste soyez à l’image d’ Aimé Césaire la voix de ceux qui n’ont pas de voix pour dénoncer ces dérives xénophobes.”
    Bel exemple des dérapages scandaleux que l’on provoque quand on joue avec l’histoire.

Les commentaires sont fermés

2008 - 2020 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén