Pierre Bérat

Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Citoyen engagé de Lyon 3e

ZZ –

Après le rocambolesque épisode de la proposition de réforme du quotient familial, surprise hier matin au marché lorsqu’un militant socialiste me tend un tract en me disant « voici les propositions de François Hollande ».

Il a donc des propositions « fermes » écrites ! Le scoop fut toutefois de courte durée, tant le document est flou et général. Il est à l’image de la campagne du candidat PS : l’affirmation de quelques orientations « faciles », immédiatement accompagnées de tacles.

Parmi les rares éléments un peu concrets, les points suivants m’ont marqué :

  • L’illusion socialiste classique (et très démagogique) tendant à faire croire que c’est en ponctionnant quelques milliers de Français que l’on financera le statu quo.
  • Une approche de l’école comme toujours fondée sur la fuite en avant des moyens, sans aucune réflexion sur les choses à revoir dans le fonctionnement actuel.
  • La promesse d’une baisse des factures d’électricité et de gaz… résultant de progrès en matière d’isolation thermique. Qui paie ? A moins que la logique soit la suivante : on démantèle le nucléaire, donc on augmente l’émission de CO² du fait du recours à des énergies carbonées, d’où un réchauffement supplémentaire, d’où moins de chauffage… CQFD ?
  • Une approche du financement de l’économie qui fait  un peu penser à de la nationalisation.
  • Une contradiction patente : priorité à l’égalité entre les territoires mais François Hollande engagera une nouvelle étape de la décentralisation.

Au total, la vision est très classiquement de gauche : un égalitarisme rigide et toujours plus de dépense publique. Avec une  telle approche, ne parlons plus de AAA ou AA+, c’est tout droit vers le ZZ -.

Précédent

Qualificatifs

Suivant

Une candidature de responsabilité

9 Comments

  1. Dominique

    Fillon a mis Hollande au pied du mur….Et si on faisait noter son programme par les agences de notation ? Dommage qu’il ne réponde pas sur le sujet.. . Tout le monde il est beau, tout le monde, il est gentil sonne comme un peu dépassé. C’est comme si les autres pays attendaient que Hollande leur montre la technique, alors qu’il n’a même jamais été ministre. Il a vraiment beaucoup à apprendre. Cela au moins c’est une certitude tant sur le plan national, qu’international…….

  2. Philippe

    Lorsque d’un cote la révision générale des politiques publiques permet de réduire les dépenses a l’échelle nationale… Les collectivités territoriales ont recrute a tout va en France! Qu’en pensez-vous? Est-il possible de réduire les dépenses des collectivités territoriales? En faisant des arbitrages et des choix? N’est ce pas le rôle des politiques que de se montrer responsables en période de contraintes budgétaires et économiques?

  3. Math

    Hier aux infos, je vois M.Hollande en Martinique ( je crois)! Il hurlait dans le micro en disant qu’il allait redresser la France, le pays a été mal géré et c’est pour cela que nous avons perdu un A . Il faut commencer faire l’inverse de ce qu’à fait ‘soit-dis

  4. Math

    suite, et non les pauvres. Lui va taxer de suite les riches ” bravo pour la re-localisation” et faciliter la vie de nombreux français. On marche sur la tête avec son programme qui varie selon l’auditoire à qui il s’adresse !!!
    Il devient même très agressif dans ses propos, il ne donne pas envie de l’écouter car son monologue est incompréhensible. Merci Pierre de ces infos de terrain.

  5. Pierre BERAT

    @ Philippe, j’en suis convaincu. Non seulement chaque organisme public doit contribuer aux efforts importants qui sont nécessaires. Mais il y a aussi clairement des dispositifs qui ne sont pas “optimaux” dans certaines collectivités, pour être soft, et qui sont donc des économies potentielles. La difficulté, c’est qu’il s’agit souvent de “coûts cachés”.

  6. BURNIER

    Il est peut-être possible que l’abaissement de la note de la France soit l’anticipation du vote des français pour le condidat du flou et de l’inexpérience.

  7. sans souci

    le monologue est une spécialité socialiste : comme ça, ils sont sûrs de ne pas être contredits.

  8. Guyot Roger

    J’ai assisté par hasard sur le marché Tête d’or à la distribution de tracs P.S. par 2 jeunes juniors qui riaient entre eux tenant bien serrés sur la poitrine les tracs à distribuer, je me suis bien sur abstenu de leur demander le programme!!!!!! Je trouve dommage que dans le projet 2012, de l’U.M.P, il n’y est pas un article prévoyant un recherche de probité de la part de la minorité d’élus qui profite de leur situation , du cumul des mandats électifs , limités certes. et comme signalés par Philippe, de l’augmentation des fonctionnaires territoriaux.

  9. Sylvie

    Une chose est sure, voter socialiste, c’est aussi choisir leurs alliés écologistes, qui feront pression pour la sortie du nucléaire. Comment, alors, oser promettre une baisse de l’électricité ? C’est une multiplication par 5 à 10 des factures qu’il faut s’attendre. Et la dépendance par rapport aux fournisseurs étrangers.

    Rapellons nous qu’ils ont déjà déjà fermé superphénix, et presque abandonné la filière, créatrice d’emplois à haute valeur ajoutée.

Les commentaires sont fermés

2008 - 2021 - Réalisé par Omma Services - Thème par Anders Norén